Chaque méchant du film MCU classé du pire au meilleur

Par Trent Moore ET Chris Sims/26 juillet 2017 11 h 56 HAE/Mis à jour: 17 avril 2020 15h12 HAE

Marvel a beaucoup de méchants dans son univers cinématographique, mais lesquels se tiennent au-dessus des autres quand il s'agit de menacer les héros les plus puissants de la Terre?

Pour répondre à cette question de plus en plus compliquée, nous avons regardé tous les films MCU et classé tous leurs nombreux méchants, de Loki à Batroc en passant par Justin Hammer, Iron Monger, Hela, Thanos et tous les autres. Cette liste se concentre uniquement sur les méchants éprouvés, vous ne trouverez donc pas le héros réformé Scarlet Witch (qui est depuis devenu un véritable Avenger), son défunt frère Quicksilver (qui est décédé en héros), Nebula ou le soldat de l'hiver. Nous parlons à 100% de méchants, de mal (ou surtout de mal) de bout en bout.



En regardant l'histoire des superproductions du MCU, il est assez clair que malgré la croyance répandue que la franchise a un `` problème de méchant '', nous avons vu des criminels assez convaincants causer des ennuis à nos héros au fil des ans. Sans plus tarder, voici tous les méchants de l'univers cinématographique Marvel, classés du pire au meilleur.

Kurse (Thor: le monde des ténèbres)

Kurse, également connu sous le nom d'Algrim, était l'un des meilleurs hommes de Malekith et s'est sacrifié pour prendre le pouvoir de Kurse en Le monde sombre. Il permet aux forces asgardiennes de le capturer pour pénétrer dans le royaume d'Odin, et une fois qu'il arrive au cachot asgardien se faisant passer pour un prisonnier régulier, Algrim active la pierre kurse et se transforme en la bête imposante que nous connaissons et aimons des bandes dessinées.

Kurse mène une émeute carcérale à Asgard (avec l'aide d'un Loki enfermé fournissant des instructions), aide Malekith à renvoyer Asgard et tue la mère de Thor, Frigga. Il mène également la bataille contre Thor dans l'apogée du film, battant le dieu du tonnerre positivement insensé avec sa force brute avant que Loki ne parvienne à éliminer Kurse avec des grenades à trous noirs. Malgré tout cela, Kurse n'est rien de plus qu'une force de la nature oubliable sans personnalité. Il est juste grand et violent, et finalement un obstacle a été levé pour la grande finale entre Thor et Malekith.



Laufey (Thor)

Laufey est une force puissante dans le coin de Thor de l'univers cinématographique Marvel, mais nous ne le voyons jamais beaucoup en action. Roi des Géants du Givre et père biologique de Loki, il a super-force et pouvoirs de glace, mais il s'avère qu'il n'est toujours pas à la hauteur de la sournoise de son propre fils. Loki manipule les événements pour amener Laufey à attaquer Asgard dans Thor, mais juste au moment où Laufey est sur le point de tuer Odin, Loki prend Laufey à la place - tuant simultanément le roi du Givre géant et se faisant passer pour un héros. Certainement une fin sans cérémonie.

Brandt et Savin (Iron Man 3)

Aldrich Killian s'est avéré être le méchant de la liste A Iron Man 3, avec Brandt et Savin formant un peu plus que les versions B-list avec le même ensemble de puissance. Brandt et Savin reçoivent tous deux leurs pouvoirs de surchauffe et de guérison par le virus Extremis, et ils attaquent tous les deux Tony Stark tout au long du film, mais ni l'un ni l'autre ne sont à la hauteur d'Iron Man, même lorsqu'il n'a pas son costume. Brandt est surtout connu pour avoir sauté Stark dans un bar de plongée, où il l'a dépassée et a réussi à la faire exploser avec une fuite de gaz. Savin a traîné un peu plus longtemps, volant même l'armure d'Iron Patriot à un moment donné, mais il était toujours déjoué par Iron Man et vaincu avec une explosion d'énergie.

Batroc the Leaper (Captain America: The Winter Soldier)

C'est facile à oublier, mais oui, Batroc le sauteur fait partie de l'univers cinématographique Marvel. Nous rencontrons le mercenaire français lors de la séquence d'action qui s'ouvre Capitaine Amérique: Le Soldat de l'Hiver, lors du détournement du navire l'étoile lémurienne. Nous obtenons une scène de combat à couper le souffle entre Batroc et Cap, le premier vengeur acceptant le défi d'un combat au corps à corps sans son bouclier. Batroc parvient à tenir bon - c'est une bête quand il s'agit de parkour - bien que Cap finisse par l'assommer.



The Shocker (s) (Spider-Man: Retrouvailles)

Le récent Spider-Man: Retrouvailles non seulement nous a donné notre premier film solo Spidey dans l'univers cinématographique Marvel, il a également creusé dans le banc profond de voyous du mur-robot, y compris non seulement un, mais deux Shockers. Nous rencontrons d'abord Jackson Brice (Logan Marshall-Green) brandissant un gant Shocker, mais après que le vautour l'ait tué, l'arme de marque est transmise à Herman Schultz (Bokeem Woodbine).

Schultz semble être notre `` principal '' Shocker dans le MCU, et il obtient un combat épique contre Spidey avant d'être mis à l'écart. Le Shocker saute Peter alors qu'il quitte la danse de l'école en essayant de suivre le vautour, et l'envoie voler dans un bus scolaire (et il perd ses web-shooters, pour démarrer). Alors pourquoi Shocker se classe-t-il si bas? Parce que ce n'est même pas Spidey qui l'a sorti - c'était le copain de Pete Ned, qui attrape le web-shooter et frappe Shocker, le distrayant assez longtemps pour que Spidey le mette dans un bus scolaire, en l'emballant pour les flics. Peut-être la prochaine fois, Shocker. Peut-être la prochaine fois.

Baron Von Strucker (Avengers: Age Of Ultron)

Strucker's héritage durable dans l'univers cinématographique Marvel mène les expériences sur le sceptre de Loki qui a créé Quicksilver et la sorcière écarlate, il est donc certainement un joueur important, mais tout ce dont on se souvient vraiment, c'est de sa reddition immédiate aux Avengers lors de l'ouverture de Âge d'Ultron. C'est un drôle de bâillon, alors que Strucker donne un discours d'encouragement à ses soldats Hydra les exhortant à ne jamais abandonner - puis il se rend immédiatement, bien qu'il le fasse certes dans une tentative ratée de cacher ses recherches. Il obtient également quelques légendes sur la série compagnon Agents de S.H.I.E.L.D. au cours de l'arc Hydra de ce spectacle, mais pas beaucoup de substance. En fin de compte, Strucker n'était qu'un autre goon Hydra de niveau supérieur. Coupez-lui la tête et personne ne l'a vraiment remarqué.

Le destructeur (Thor)

Il ne reçoit pas une tonne de temps d'écran Thor, mais quand le destructeur apparaît, il utilise pleinement chaque instant. Fondamentalement, un automate asgardien enchanté vous permet de pointer un ennemi, ses bras et ses jambes géants et puissants peuvent écraser ou écraser n'importe quel adversaire - et s'ils ne vous tuent pas, ses explosions laser le feront probablement. Dans Thor, nous avons vu le Destroyer tuer quelques géants du Givre, puis dévaster une petite ville du Nouveau-Mexique lorsque Loki l'a envoyé sur Terre pour chasser Thor. Pourtant, ce n'était finalement pas un match pour Thor: le Dieu du Tonnerre a retrouvé son pouvoir et surchargé le Destructeur, mettant fin à l'attaque.

Justin Hammer (Iron Man 2)

Remerciez le charisme sans fin de Sam Rockwell pour Justin Hammer ne pas apparaître tout en bas de cette liste - ou même plus bas, si nous pouvions trouver un moyen de le mettre là-bas. En ce qui concerne les méchants crédibles, Justin Hammer est une blague absolue - il dirige un fabricant d'armes qui est un rival de Stark Industries, sauf que tout ce que Hammer construit se désagrège littéralement. La première version de l'armure War Machine est essentiellement une combinaison Iron Man aux os nus équipée d'une tonne d'armes Hammer, qui fonctionne aussi bien que des accessoires de collage et de scellement de conduits sur une voiture.

Dans L'homme de fer 2, Hammer conclut un accord avec Ivan Vanko qui le place en prison, et c'est à peu près la dernière fois que nous le voyons jusqu'à ce que Marvel One-Shot 'All Hail the King,'dans lequel Hammer obtient une brève apparition en prison, montrant un certain ressentiment pour la renommée Trevor Slattery (alias le faux mandarin de Iron Man 3) a recueilli à la prison de Seagate.

Général Ross (l'incroyable Hulk)

Le général Thaddeus 'Thunderbolt' Ross, père de l'amoureuse de Bruce Banner Betty Ross, est mis en charge d'essayer de capturer Hulk après qu'il soit devenu un voyou L'incroyable Hulk. Le projet de Ross a commencé à l'origine comme une tentative de recréer le sérum de super soldat qui a créé Captain America, mais il est allé de côté et a transformé le pauvre Bruce Banner en une machine à la colère imparable. Ross a une vendetta contre Hulk parce que Betty a été blessée lors de la création de Hulk, alors il blâme Banner de l'avoir mise dans le coma (bien qu'elle en soit finalement sortie indemne). Ross a également été le catalyseur de la création de l'Abomination, l'un des méchants les plus ennuyeux d'une note dans l'univers cinématographique Marvel. Ross passe tout le film à chasser Banner et essaie et échoue de le tuer plusieurs fois en cours de route (bien que ces canons soniques étaient certes assez cool). Pour une grande partie du film, il est un `` méchant militaire '' relativement unidimensionnel et tombe dans la plupart des clichés qui l'accompagnent.

pilote de jeu de trônes

Chose intéressante, Ross est l'un des rares personnages de L'incroyable Hulk pour refaire surface à l'écran plus tard dans l'univers cinématographique Marvel. En fait, il reste un acteur majeur du MCU: il devient le secrétaire d'État américain en Captain America: guerre civile,pousse à l'adoption des accords de Sokovie et était en fait responsable de la prison secrète où l'équipe voyou de Captain America était détenue à Guerre civileavant que Cap ne les libère.

Abomination (l'incroyable Hulk)

Les premiers films de Marvel Studios avaient tendance à s'appuyer sur le vieux cliché d'un héros face à une version maléfique de leur propre ensemble de pouvoirs (Iron Man contre Iron Monger, etc.), et ancien soldat Emil Blonsky correspond à peu près le projet de loi. Dans un effort pour capturer Hulk après que l'alter ego de Banner l'ait frappé à travers un arbre, il se frappe avec une version expérimentale du même gamma McGuffin ... sauf que cela ne le transforme pas en un gars vert costaud. Au lieu de cela, il devient l'Abomination, une créature monstrueuse qui ressemble à un troll pourri.

Bien sûr, il est formidable, mais il est également relativement à une seule note. Il est méchant parce qu'il est méchant et son seul véritable trait de caractère est qu'il aime être soldat. Il était un méchant oubliable dans un film encore plus oubliable. Il a vécu jusqu'à la fin de L'incroyable Hulk et semble pourrir quelque part dans une cellule de prison quelque part - et le fait que Marvel n'a pas pris la peine de le mentionner depuis vous dit tout ce que vous devez savoir.

Malekith (Thor: le monde sombre)

Signature Docteur Who alun Christopher Eccleston pour jouer le Dark Elf Malekith ressemblait à un match fait pour jeter le ciel, avec l'intensité d'Eccleston et les caractéristiques faciales uniques, mais il a malheureusement fini par produire l'un des méchants les moins mémorables du MCU. Malekith n'avait pratiquement aucune personnalité et existait essentiellement en tant que mec à l'air bizarre essayant d'obtenir une pierre d'infini - rien de plus, rien de moins.

C'est dommage, car en surface, Malekith est extrêmement formidable. Il existe depuis des millénaires et cherche à exploiter le pouvoir de la pierre d'infini connue sous le nom d'éther. Il met même en scène un assaut surprise contre Asgard lui-même, réussissant à percer les défenses de la ville, et plus tard, vise la Terre. Il a mis en place un sacré combat contre Thor dans le dernier acte de Le monde sombre, bien que le Dieu du Tonnerre prévale toujours.

Taserface: Gardiens de la Galaxie Vol. 2)

Comme Rocket le souligne à plusieurs reprises, le nom de Taserface est assez stupide, mais il a encore assez d'esprit pour mener une mutinerie parmi l'équipage de Ravageurs de Yondu. Il est grand, méchant, impitoyable et complice, et négocie une alliance difficile avec Nebula pour prendre le navire de Yondu. Il n'est pas si brillant que ça, mais bon, ces quatre autres traits vont très loin - pendant un certain temps, en tout cas.

Coup du lapin (Iron Man 2)

Mickey Rourke porte une tenue de style Iron Man avec des super-fouets propulsés par Arc Reactor? Comment cela pourrait-il mal tourner? Malheureusement, à bien des égards. Rourke's Coup de fouet était l'un des nombreux problèmes dans le ballonnement, le désordre L'homme de fer 2, malgré des scènes d'action impressionnantes en cours de route. (Sérieusement, la majeure partie de son corps est exposée pendant les combats. Comment est-il si difficile à vaincre?) Whiplash ne se sent jamais si intimidant, du moins après cette attaque épique au Grand Prix de Monaco. Il est motivé par une trame de fond impliquant l'invention de la technologie des réacteurs à arc (son père a aidé l'aîné Stark dans sa création) et fait équipe avec le stupide Justin Hammer, qui ne fait que le rendre moins terrifiant. Sans parler de son étrange obsession avec cet oiseau.

Race (Iron Man)

Quand Obadiah Stane décide de sortir Tony Stark alors que Stark est en tournée à l'étranger, il passe un contrat avec l'organisation terroriste The Ten Rings, dirigée par Faran Tahir's Raza, pour y arriver. Raza garde Stark captif et se révèle être un méchant intimidant - au moins jusqu'à ce que Stark construise secrètement sa première version du costume Iron Man et parvienne à faire un court travail des soldats de Raza.

Raza était suffisamment averti pour survivre - même si son visage était brûlé au cours du processus - et il a retrouvé des fragments d'armure de Stark et a essayé de conclure un autre accord avec Stane. Le seul problème? Stane était un peu plus technophile que Raza et utilisait un Taser sonique pour le paralyser et tuer ses hommes. Malgré sa fin sans cérémonie, Raza est toujours techniquement le premier méchant que nous avons rencontré dans l'univers cinématographique Marvel, et un retour aux jours simples des anciens terroristes réguliers dans le MCU.

Korath le poursuivant (Gardiens de la Galaxie)

Djimon Hounsou est apparu dans tout, de Gladiateur à Pins capricieux, mais pour les fans de Marvel Cinematic Universe, il sera toujours le gars qui n'avait aucune idée de qui est Star-Lord ou pourquoi il devrait s'en soucier.

Korath de Hounsou a un petit mais mémorable rôle dans gardiens de la Galaxie qui le trouve en train de suivre Star-Lord alors qu'il poursuit la pierre de l'infini. Bien que Star-Lord finisse par l'emporter sur lui, Korath continue de se battre. Il parvient également à réacquérir la pierre de l'infini avec la nébuleuse, qui met en place l'attaque de Ronan l'accusateur proche de la fin du monde contre Xandar. Sans Korath, Ronan n'aurait jamais eu la pierre d'infini pour l'assaut, alors il avait certainement un but. Il tient même le coup contre Drax le Destructeur pendant un certain temps - au moins jusqu'à ce que Drax arrache l'implant cybernétique dans sa tête, le tuant. Hé, au moins, il est sorti se battre.

Ulysses Klaue (Avengers: Age of Ultron, Black Panther)

La chose la plus étrange à propos de Klaue est que la grande majorité de ses moments les plus importants se produisent hors écran. Nous voyons son introduction dans Âge d'Ultron, où il perd son bras à un robot tueur, et il est une présence assez forte dans la première moitié de Panthère noire, mais au-delà, nous n'obtenons pas grand-chose. Son histoire avec Wakanda, son acquisition de l'équipement minier qui devient son bras-canon Vibranium, et même sa mort aux mains de Killmonger sont complètement absentes des films.

Du côté positif, Andy Serkis fait en fait un travail extrêmement divertissant avec lui, ce qui pourrait être surprenant étant donné qu'il est surtout connu comme l'acteur mo-cap pour les personnages CGI qui ont tendance à s'éloigner un peu plus de l'humain. Cela nous donne une version bien crédible de la Klaw que nous connaissons dans les bandes dessinées, qui a encore le potentiel de revenir après sa `` mort '' en tant que mec composé d'ondes sonores rose vif. De plus, ce canon sonique était rad.

C'est juste bizarre que tant d'événements majeurs dans sa vie se produisent pendant que nous regardons quelque chose d'autre qui est plus intéressant. A moins qu'ils ne se soient produits lors des événements de Thor: Le Monde des Ténèbres, C'est. Il n'y a pas grand-chose de moins intéressant que cela.

Sonny Burch (Ant-Man et la guêpe)

Walton Goggins est un véritable délice chaque fois qu'il apparaît à l'écran, peu importe ce qu'il est, et son apparence dans Ant-Man et la guêpe ne fait pas exception. Certes, il ne fait pas grand-chose par rapport à Killmonger ou Thanos, mais il tire le meilleur parti de ce qui est là, et cela fait de lui l'un des méchants les plus `` comiques '' du MCU.

En tant que revendeur de technologies illicites, Sonny Burch est un personnage qui, comme le vautour avant lui, opère en marge d'un univers rempli de marteaux magiques, de boucliers en vibranium et de technologies extraterrestres. La différence est que même si l'opération du Vulture était aussi discrète que possible tout en ayant un jetpack personnel, Burch est le genre de cerveau louche qui roule dans un VUS blanc et or, mène ses activités illégales en plein jour , obtient des informations en dosant ses ennemis avec du sérum de vérité, et commande une armée apparemment sans fin de sbires sans nom qui sont prêts à lancer une série de crimes de moto tous azimuts à tout moment. Il est comme l'un des méchants des années 60 Homme chauve-souris spectacle transplanté directement dans le MCU.

La meilleure chose à propos de la L'homme fourmi les films sont que, bien qu'ils soient indéniablement connectés à l'univers plus large, leur concentration plus étroite leur permet de raconter des histoires plus petites - sans jeu de mots. Burch est le personnage parfait à avoir pour renforcer l'idée qu'il y a plus dans ce monde que les dieux shakespeariens et les roches de l'espace magique.

Ayesha (Gardiens de la Galaxie Vol.2)

Elle n'était peut-être pas la grande méchanteGardiens de la Galaxie Vol. 2, mais la déesse dorée Ayesha (jouée par Elizabeth Debicki) a pu causer plus qu'assez de problèmes à Star-Lord et à son équipe. Le chef du puissant Souverain, elle commande une flotte de navires de guerre télécommandés qui se trouvent à un seul tir de la sortie du Milan après une longue poursuite. Comme si tout cela ne suffisait pas, la scène post-crédit a révélé qu'Ayesha était en fait la personne responsable de la naissance d'Adam Warlock, un acteur majeur de l'univers cosmique de Marvel et quelqu'un que nous attendons de rencontrer dans Guardians Vol. 3. Si rien d'autre, cette partie de son héritage la rend plus que digne d'une place sur cette liste.

The Avengers (Les Avengers)

Ils ont essentiellement servi de chair à canon pour les héros les plus puissants de la Terre dans la dernière heure de Les Vengeurs, mais ils sont toujours une armée extraterrestre massive, dirigée par ces gigantesques navires de type dragon terrifiants qui ont traversé le centre-ville de Manhattan. Malgré leur éventuelle humiliation, les Chitauri étaient plus que suffisamment formidables pour pousser les Avengers au bord du gouffre dans leur première équipe sur grand écran.

Arnim Zola (Captain America: le premier vengeur)

DansLe premier vengeur, L'apparition d'Arnim Zola n'est fondamentalement qu'un œuf de Pâques pour les fans d'un film qui en regorge. C'est un scientifique nazi qui est vu à travers un objectif étrange pendant un moment, un rappel de ce qui est incontestablement l'un des designs les plus étranges de Jack Kirby. Au-delà du coup de coude et du clin d'œil, cependant, il aurait pu honnêtement avoir n'importe quel nom sans changer du tout l'intrigue.

Quand nous reprenonsSoldat d'Hiver, cependant, la configuration d'avoir Zola autour pour le premier film porte ses fruits d'une manière assez cool. Il pourrait ne pas être un robot avec une caméra pour une tête et son visage sur un écran de télévision géant intégré dans son torse comme le Bio-Fanatique des bandes dessinées, mais quoiSoldat d'HiverLe grand révélateur manque de corps de robot, il fait plus que compenser en le rendant vraiment effrayant.

La refonte de Zola en tant qu'architecte de la survie secrète d'Hydra fait de lui instantanément l'un des ennemis les plus sinistresCapitaine Amériquen'a jamais fait face. En plus de cela, sa voix synthétisée et la façon dont la caméra suit Cap etVeuve noireLes mouvements lorsqu'ils trouvent que l'ordinateur central dans lequel il a téléchargé sa conscience est le plus proche que le MCU ait jamais atteint d'un film d'horreur. Certes, les deux films traitent Zola comme moins un méchant et plus d'un appareil de complot, mais qui dira qu'il n'y a pas de sauvegarde de sa programmation quelque part en attendant de revenir et de causer plus de problèmes - et peut-être la prochaine fois, ils téléchargeront dans un corps de robot étrange.

Fantôme (Ant-Man et la guêpe)

Fantôme, Ant-Man et la guêpeLa méchante super puissante, a beaucoup pour elle. D'un point de vue visuel, l'effet de scintillement et la mise en phase à travers les objets (et les personnes) sont quelques-uns des pouvoirs les plus cool que nous ayons vus, surtout lorsque ses images de queue finales se tournent vers différentes choses. C'est encore mieux dans les scènes de combat - l'action rétrécie et croissante que nous avons vue dans le premier L'homme fourmi le film était amusant, mais opposer ces trucs avec un ensemble de pouvoirs complètement différent permet une action assez convaincante.

Malheureusement, elle est également un excellent exemple de pouvoir voir les coutures dans la narration. Depuis qu'elle semble se réformer à la fin du film, nous sommes évidemment censés l'aimer. Elle doit avoir une histoire et une motivation sympathiques, alors elle finit par être victime du passé égoïste de Hank Pym. En même temps, nous sommes déjà censés aimer Hank car il est l'un de nos protagonistes, donc sa part dans la trame de fond d'Ava implique toujours qu'il a finalement raison.

Rien de tout cela n'est trop surprenant - les films Marvel, comme les bandes dessinées, sont pleins de méchants qui font la mauvaise chose pour les bonnes raisons - mais cela semble assez clair que les cinéastes ont travaillé à l'envers pour intégrer Ghost dans leur histoire plutôt que le construire de manière plus organique. Pourtant, les effets sont excellents, et la performance de Hannah John-Kamen capture l'amertume et le désespoir compréhensibles d'Ava d'une manière qui les retire.

Le Scorpion (Spider-Man: Retrouvailles)

Dans les bandes dessinées, Mac Gargan a une longue histoire crapuleuse, y compris des mandats comme Scorpion, Venom, et même une brève période où il était le Spider-Man officiel du gouvernement des États-Unis. Dans Retour à la maison, d'autre part, pas tellement.

Ses actions les plus notables dans ce film sont des échecs complets, d'abord quand un accord sur les armes est interrompu par Spider-Man, puis plus tard quand il essaie de mettre les Sinister Six en prison avant d'être arrêté par le Vulture. Fondamentalement, il est juste là pour rendre Adrian Toomes plus cool en comparaison, et quand vous n'êtes pas aussi cool que le vautour, il est prudent de dire que vous avez mal foutu quelque part en cours de route.

L'Ordre Noir (Avengers: Infinity War)

Avant d'aller plus loin, pouvons-nous tous prendre une profonde respiration et profiter de la joie que nous vivons à une époque où le plus grand film de l'année mettait en vedette des personnages avec des noms comme Proxima Midnight et Corvus Glaive? Ce sont des noms étranges, même pour les bandes dessinées de super-héros, et les obtenir dans une franchise de films qui, il y a dix ans, ne désignait Obadiah Stane que `` Iron Monger '' dans les termes les plus vagues possibles est un signe de progrès assez incroyable.

Mis à part les noms charmants, l'Ordre Noir sont des hommes de main parfaitement utilisables. Ils parviennent à frapper ce Jaws-from-the-Bond-films un endroit idéal pour menacer suffisamment les héros et leur offrir un espace supplémentaire pour l'action afin que ce ne soit pas seulement 40 personnes qui essaient de frapper Thanos en même temps, mais pas si menaçantes qu'elles éclipsent le méchant réel de la pièce. Chacun d'eux est distinct et visuellement menaçant, et bien que Cull Obsidian ne fasse pas grand-chose au-delà de jeter son ancre géante comme un personnage de Guilty Gear, Ebony Maw parvient à se révéler vraiment sinistre et effrayant.

Malheureusement, ils n'ont tout simplement pas grand-chose à faire. Ils sont nécessaires pour l'intrigue, mais on ne nous dit jamais rien à leur sujet - y compris la plupart de ces grands noms. Ils sont visuellement frappants et servent un objectif nécessaire, mais c'est à peu près tout.

Ronan l'accusateur (Gardiens de la Galaxie)

Ronan était un fanatique religieux qui a coopté une pierre à débordement à part entière pour continuer sa croisade pour éliminer Xandar, mais même sans l'une de ces babioles incroyablement puissantes, il est toujours un diable de guerrier; après tout, il ravagea Drax le Destructeur sans même transpirer. Il a également eu le courage de le coller à Thanos, et s'est en fait éloigné du Mad Titan sans grande conséquence.

Les Gardiens n'étaient pas à la hauteur de Ronan - le super-pistolet de Rocket Raccoon l'a laissé indemne, et la bataille de l'équipe contre les forces de Ronan s'est terminée avec la destruction de toute la flotte Xandarian et Ronan atteignant la surface de la planète. Heureusement, Star-Lord a pu contrôler cette pierre d'infini avec l'aide de son équipe (et ces mouvements de danse doux et doux), et ils ont utilisé son immense pouvoir pour faire sauter le méchant dans l'oubli.

Yellowjacket (Ant-Man)

L'univers cinématographique Marvel a l'habitude d'introduire une technologie qui change le monde, puis de l'ignorer plus tard, et Darren Cross de Corey Stoll, aliasVeste jaune, a joué un rôle clé dans l'une de ses plus grandes percées à ce jour. Cross a passé toute sa carrière à essayer de suivre les traces de Hank Pym, enfin à déchiffrer le code pour reproduire les particules Pym qui permettent au costume Ant-Man de rétrécir, bien qu'il ne se rend pas compte que cela a également gâché la chimie de son cerveau dans le processus. .

Cross a utilisé la technologie pour assassiner sans discernement, en enlevant un fonctionnaire qui doute de ses capacités en le rétrécissant dans une pile de boue et en le jetant dans les toilettes, et pour construire son costume de combat Yellowjacket, qu'il portait tout en le combattant avec Ant de Scott Lang -Homme dans une bataille épique qui se déroule presque entièrement à l'intérieur d'une mallette et sur une table de jeu dans la chambre de la fille de Scott. Le costume Yellowjacket est une technologie incroyablement dangereuse, et l'homme qui tirait sur la gâchette était vraiment dérangé; Heureusement, Ant-Man a réussi à le raccourcir et à réduire Cross dans l'oubli.

Surtur (Thor: Ragnarok)

Il n'y a rien de tel qu'un démon enflammé (un jeu de mots) pour détruire tout et tout le monde sur son chemin pour lier Thor et ses amis vers un objectif commun. L'ajout de Surtur dans Thor: Ragnarok a non seulement aidé à rassembler l'équipe, mais a littéralement nivelé le terrain de jeu.

Les fans de comics purs et durs savent que Surtur est un méchant majeur dans le monde de Thor. Dans Thor: Ragnarok, cependant, il est presque accessoire - n'apparaissant que dans l'acte d'ouverture et la finale destructrice. Cela ne veut pas dire qu'il n'est pas important pour l'histoire. Dans la mythologie nordique, le mot `` Ragnarok '' désigne la bataille apocalyptique entre dieux qui se traduit par un monde détruit par le feu.

film sel 2

Alors que Surtur est en effet le monstre que tous les Asgardiens craignent, Thor et Loki l'invoquent pour invoquer la prophétie Ragnarok. Cela bat Hela, mais à un prix: son attaque décime absolument Asgard - effondrant la ville dans le ciel en poussière.

Crâne rouge (Captain America: le premier vengeur)

Il y avait toutes les chances que ça paraisse idiot, mais Hugo Weaving crâne Rouge se distingue facilement comme l'un des méchants les plus originaux et les plus terrifiants de l'univers cinématographique Marvel. Dans Le premier vengeur, il commande sa propre division nazie Hydra-fied, avec des armes incroyablement dangereuses propulsées par le Tesseract. Il a également une super-force, grâce à une tentative viciée de recréer le sérum Super Soldier qui a donné à Captain America ses pouvoirs, le plaçant à un niveau de force comparable. Il a été l'un des premiers personnages à voir le potentiel du Tesseract et a réussi à le militariser plus de 60 ans avant S.H.I.E.L.D. a commencé à essayer de le comprendre dans Les Vengeurs. Il a été le premier grand méchant de Captain America et a servi de baptême au crâne rouge par le feu pour préparer Cap à relever les défis de l'ère moderne.

Kaecilius (Docteur Strange)

Il était peut-être juste un disciple de Dormammu à la fin, mais Mads Mikkelsen Kaecilius était beaucoup intimidant son propre droit - un sorcier hautement qualifié qui est devenu un voyou, a quitté l'ordre de l'Ancien pour essayer de vaincre les Maîtres des Arts Mystiques et a presque réussi. Dans Docteur étrange, Kaecilius parvient à détruire deux des sanctuaires et à mettre les forces de l'Ancien sur les cordes, et montre ses prouesses avec magie dans quelques excellents combats contre le docteur Strange. Heureusement, un Strange réfléchissant a réussi à le piéger brièvement dans une camisole de force magique (grâce à quelques passes décisives de la Cape de Lévitation). Même s'il était techniquement le méchant de la liste B Docteur étrange, il sera toujours un A-lister pour nous.

Le bricoleur (Spider-Man: Retrouvailles)

Le Tinkerer est exactement le type de personnage dont le MCU avait besoin, pour la même raison qu'il était exactement le type de personnage dont les bandes dessinées avaient besoin.

Lorsque les films ont commencé, des personnages comme Whiplash et Justin Hammer avaient beaucoup de sens - des génies maléfiques autodidactes qui pouvaient utiliser leur propre technologie méchante pour menacer les héros. Au fur et à mesure qu'ils progressaient et augmentaient pour attirer de plus en plus de héros et de méchants, il est logique que nous arrivions à quelqu'un qui n'était pas tout à fait à leur niveau, mais qui pourrait encore apprendre et faire de l'ingénierie inverse de la science-fiction super-technologie et le rendre plus accessible aux méchants au niveau de la rue.

Il n'est certainement pas au centre de l'attention, mais le travail de Phineas Mason aux côtés de Vulture et des Shockers est l'incarnation subtile du changement qui s'est produit dans ces films au cours de la dernière décennie, à partir d'un univers avec des super-héros.

The Prowler (Spider-Man: Retrouvailles)

De toutes les choses impressionnantes sur Spider-Man: Retrouvailles, l'un des plus notables est le nombre de personnages que les cinéastes ont retirés de l'univers Marvel. Au-delà des principaux acteurs comme Spider-Man et le vautour, c'était un film qui avait le Shocker, le Scorpion, Damage Control, le Tinkerer - même Jason Ionello, le gamin qui fait les annonces du matin à Midtown High, est tiré de Contes incalculables de Spider-Man.

La meilleure apparence de méchant mineur est de loin absolument Aaron Davis, connu dans les bandes dessinées sous le nom de Prowler. Dans le film, il est interprété par Donald Glover, qui agit comme l'homme hétéro complètement impressionné de `` l'interrogatoire amélioré '' de Peter Parker. C'est l'une des meilleures scènes comiques de tout le MCU, mais ce qui le rend vraiment spécial, c'est la mention de son neveu par Davis. Comme le savent les lecteurs de bandes dessinées, le neveu de Davis est Miles Morales, le deuxième Spider-Man.

En ce qui concerne la méchanceté, Davis n'accomplit pas grand-chose au-delà d'un accord sur les armes raté. Faire allusion à un avenir du MCU qui inclut des miles, cependant? C'est plutôt cool.

Crossbones (Captain America: Winter Soldier, Captain America: Civil War)

Brock Rumlow de Frank Grillo a commencé en tant que membre de l'équipe de grève de Captain America Soldat d'Hiver, se révélant finalement comme un agent d'Hydra au début de la tentative de prise de contrôle. Il faisait partie de cette épique bataille d'ascenseur avec Cap dans ce film, mais s'est retrouvé du mauvais côté du bouclier - après avoir pris l'avantage sur Sam Wilson lors de leur combat en tête-à-tête, il n'a pas remarqué un hélicoptère qui s'écrase. juste pour lui, ce qui a entraîné le brûlage et la rupture du corps de Rumlow hors de l'épave une fois la bataille terminée.

Il semblait que cela pourrait être la fin de Os croisés, mais il a survécu pour prendre un dernier coup à Cap en Guerre civile. En portant son propre costume de combat fait maison, il a obtenu une fantastique pièce d'action étendue combattant Captain America et Black Widow, et a même donné des coups de poing à Cap sur Cap grâce aux capacités de son costume. Tellement rempli de haine qu'il s'est littéralement fait exploser avec Cap à côté de lui, sa dernière attaque a été déjouée lorsque Scarlet Witch a réussi à déplacer l'explosion - prenant un groupe de diplomates wakandais et donnant le coup d'envoi des événements de Guerre civile sincèrement.

Dormammu (Docteur Strange)

Il est l'un des plus grands méchants de Docteur étrange lore — et le MCU a en fait gardé le extrêmement puissant souverain de la dimension sombre relativement proche de son homologue de la bande dessinée, car le voyage du docteur Strange dans la dimension sombre était pratiquement un panneau de Steve Ditko donné vie. Dormammu est l'un des méchants les plus puissants de l'univers cinématographique Marvel, chargé d'un pouvoir destructeur d'univers et en mission pour fusionner notre monde avec la dimension sombre. Il est si puissant que le docteur Strange a dû simplement le surpasser pour sauver le monde, piégeant Dormammu dans une boucle temporelle avec lui (où Dormammu l'a tué maintes et maintes fois) jusqu'à ce qu'il soit forcé de négocier sa liberté. Cela fait l'une des finales les plus intelligentes de tous les MCU et place Dormammu en tête de notre liste de favoris.

Yon-Rogg (Capitaine Marvel)

La révélation que Yon-Rogg est en fait le méchant Captain Marvel est le genre de torsion qui a à peine besoin d'un avertissement de spoiler. Il est presque acquis d'avance à partir du moment où nous découvrons que `` Vers '' est en fait le pilote d'essai Carol Danvers dans des flashbacks qui commencent à percer des trous dans sa version de l'origine de Carol. Voici la chose, cependant: cette prévisibilité ne fait pas mal.

Ce qui le fait vraiment fonctionner, c'est la même chose que nous voyons dans beaucoup de grands méchants du MCU, remontant jusqu'à Obadiah Stane: la cohérence du caractère. Yon-Rogg ne change jamais; il n'y a pas de tour de talon spectaculaire ni de grande révélation. Il veut vraiment que Carol Danvers soit la meilleure version d'elle-même qu'elle puisse être. Vous avez même l'impression à la fin du film que malgré tous leurs combats contre les photons, il l'aime toujours en tant que personne ... ou du moins, la personne qu'il a modelée pour qu'elle réponde aux besoins de tous les temps. l'expansion de l'empire Kree. La seule chose qui les sépare vraiment, c'est qu'il a une idée très différente de ce qu'est cette «meilleure version».

Tout cela atteint un sommet dans leur confrontation finale, dans laquelle Yon-Rogg annonce sa fierté (et prend le crédit pour) le pouvoir imparable retrouvé de Carol. C'est le moment où il passe d'insidieux à insupportable et met en place ce qui pourrait être la défaite la plus purement agréable d'un méchant dans l'histoire du MCU. Et vraiment, n'est-ce pas pour ça que les méchants sont là?

Alexander Pierce (Captain America: The Winter Soldier)

Lorsque Marvel a signé Robert Redford pour un film de super-héros, vous saviez que ce serait un rôle intéressant - et son tour en tant que Alexander Pierce certainement livré. Il est présenté comme le secrétaire bien intentionné du Conseil de sécurité mondial et vieil ami de Nick Fury, un héros qui a littéralement refusé un prix Nobel de la paix ... bien qu'il soit finalement révélé que Pierce a tiré beaucoup de ficelles en ce qui concerne l'infiltration d'Hydra de SHIELD

C'est Pierce qui a dirigé Project Insight, le programme conçu pour créer le système d'hélicoptères en réseau sur lequel tout le monde se bat. Le soldat d'Hiver (et qu'Hydra prévoyait d'utiliser pour reprendre le pays). Il a également posé des bombes dans les plaques d'identité des autres membres du Conseil de sécurité, qu'il utilise pour les assassiner brutalement lorsqu'ils contestent sa prise de contrôle. Il est resté méchant jusqu'à la fin, poussant `` la grêle Hydra '' avec son souffle mourant après que Nick Fury lui ait mis deux balles dans la poitrine. Maintenant c'est hardcore.

Le mandarin (Iron Man 3)

Le personnage de Ben Kingsley dans Iron Man 3 n'était pas vraiment le réel Le mandarin - et le court métrage `` All Hail the King '' suggérait que le méchant de bonne foi pouvait toujours être là-bas, attendant de bouger - mais ce `` faux '' mandarin nous donnait toujours des frissons, au moins jusqu'à ce qu'il soit révélé qu'il est vraiment juste un acteur sans travail nommé Trevor Slattery à qui on peut à peine faire confiance avec un paquet de six bières, et encore moins une arme à feu.

Kingsley incarnait une grande partie de l'apparence de ce que les fans de bandes dessinées s'attendaient à voir du mandarin, et sa livraison obsédante de lignes comme `` Vous ne me verrez jamais venir '' est un coup de maître dans la peur. Il perd un peu de lustre à la fin, mais le mandarin présenté dans la moitié avant de ce film est l'un des méchants les plus effrayants de l'univers cinématographique Marvel. Cela aurait peut-être été une ruse, mais c'était efficace.

Le grand maître (Thor: Ragnarok)

Lorsque Thor est soudainement échoué sur la planète indésirable Sakaar, il entre en contact avec le personnage plus grand que nature connu sous le nom de Grandmaster. Mis à part ses origines de bande dessinée, qui font le mec de 14 millions d'années (il est aussi le frère du collectionneur), L'introduction du Grand Maître dans Thor: Ragnarok ajoute une légèreté bien nécessaire à la situation désastreuse de Thor et Loki.

L'ajout de Jeff Goldblum au MCU ajoute quelques bouffonneries de style César Flickman au milieu du chaos, ce qui trouve Thor jeté dans un événement connu sous le nom de Contest of Champions. Bien qu'il soit clair que le Grand Maître agit comme un tyran avide de pouvoir sur les citoyens de Sakaar, il y a quelque chose qui les attire tous dans cette bataille de gladiateurs. Et tandis que Thor finit par faire équipe avec Hulk - qui est coincé sur la planète depuis un certain temps - le Grand Maître fait tout ce qu'il peut pour que la bataille continue quoi qu'il arrive. De toute évidence, il obtient son comeuppance à la fin. Mais quelque chose nous dit que ce ne sera pas la dernière fois que nous le verrons.

Obadiah Stane / Iron Monger (Iron Man)

Vous devez respecter où tout a commencé, et Obadiah Stane de Jeff Bridges, alias Iron Monger, a donné le ton aux méchants du MCU dans le premier Homme de fer film. Stane de Bridges est positivement gluant, trahissant Tony Stark et mettant en réalité le voyage de tout son héros en action - donc vraiment, nous pouvons remercier Stane pour tout l'univers cinématographique Marvel. Lorsque sa tentative d'assassinat contre Stark dans le désert a échoué, Stane a finalement enfilé le costume massif d'Iron Monger pour essayer de terminer le travail lui-même. Beaucoup de choses ont changé depuis qu'Iron Monger a parcouru le ciel, mais son combat final avec Iron Man avait une sensation brutale et désordonnée qui vous laissait vraiment ressentir la haine que Stane avait pour Stark - et elle résonne toujours, même dans un monde où les frappeurs sont lourds comme Thanos rôder autour.

Ultron (Avengers: l'ère d'Ultron)

Regardez, Âge d'Ultron était super, mais il ne fait aucun doute que le film a été gêné par la tension entre le réalisateur Joss Whedon et Marvel, ainsi que le fait qu'il s'agissait essentiellement d'une histoire provisoire sur le chemin deInfinity War. Malgré tout cela, James Spader a apporté une terreur absolue à la menace métallique qu'était Ultron, avec une réserve presque infinie de corps de robots et un design qui a fait jaillir les fans de bandes dessinées.

Il est essentiellement un gros budget Miroir noir histoire apportée à la vie, illustrant comment la technologie peut être notre plus grand fléau, bien qu'Ultron le fasse avec un esprit que seul Spader peut fournir, combattant verbalement Tony Stark mieux que la plupart des méchants non-robots. Comme tout grand méchant, Ultron a également un vrai point de vue sur son plan et ses motivations. Il ne fait aucun doute que les humains causent beaucoup de problèmes, et en regardant les faits, la détermination finale d'Ultron selon laquelle les humains et les super-héros sont ce qui rend le monde si dangereux a son propre sens tordu.

Helmut Zemo (Captain America: Guerre civile)

La version grand écran de Captain America bande dessinée méchant Helmut Zemo dans Guerre civile était un départ brut de ce à quoi les lecteurs auraient pu s'attendre - y compris l'absence de sa tenue violette distinctive - mais ils ont donné au personnage plus que suffisamment de nuances supplémentaires pour compenser. La chose la plus étonnante à propos de Zemo dans Guerre civile c'est juste un gars moyen - un gars intelligent, bien sûr, mais toujours un mec régulier.

Pas de super pouvoirs. Aucun plan directeur gigantesque pour conquérir le monde. Juste un homme qui veut se venger de la mort de sa famille, et assez sage pour réaliser que la meilleure façon de vaincre les Avengers est de les opposer. Bien sûr, son plan nécessite quelques sauts dans la logique, mais c'était rafraîchissant de voir un méchant comme Zemo prendre vie dans le MCU. Il est un excellent rappel qu'il ne faut pas des superpuissances mondiales pour donner aux héros les plus puissants de la planète une course pour leur argent.

Aldrich Killian (Iron Man 3)

Iron Man 3 est l'un des plus films polarisants dans l'univers cinématographique Marvel, avec un faux épopée qui révèle que Aldrich Killian de Guy Pearce est en fait le grand méchant derrière une mystérieuse vague d'attentats à la bombe et d'attentats terroristes qui ont balayé le monde. Son arme secrète? Extremis, une technologie polyvalente qui est apparue pour la première Homme de fer comics et est repensé ici comme un moyen de surchauffer son corps et de faire littéralement repousser ses membres.

Killian l'utilise pour se transformer en une arme vivante, capable de couper à mains nues les combinaisons Iron Man les plus avancées comme si elles n'étaient rien de plus que du beurre chaud. Ses compétences particulières en font l'une des scènes de combat les plus ambitieuses du MCU, avec des dizaines de combinaisons blindées volant autour et découpées en morceaux par Killian. Il est parfois difficile de croire qu'un méchant puisse vraiment se mesurer à Tony Stark, mais Killian a fait un sacré coup.

Ego (Gardiens de la Galaxie Vol.2)

La recherche de Peter Quill pour son père a été un élément clé de l'histoire Gardiens de la Galaxie Vol. 2, un voyage qui l'a confronté à l'Ego de Kurt Russell. Il faut un certain temps à Ego pour révéler qu'il est en fait le méchant du film, mais quand la révélation arrive, c'est cosmique (littéralement).

En ce qui concerne les capacités, Ego est l'un des méchants les plus puissants de l'univers cinématographique Marvel, juste à côté du Mad Titan Thanos lui-même. L'ego est essentiellement un dieu, englobant une planète entière et capable de se manifester comme il le souhaite. Son plan directeur vise à étendre sa portée à travers la plupart de l'univers connu, anéantissant à peu près toutes les autres vies du processus. La meilleure partie? Russell le vend si bien que vous comprenez vraiment d'où vient Ego, même s'il est un psychopathe qui a tué des centaines de ses propres enfants dans sa quête de pouvoir. Ego a redéfini le concept des problèmes de papa - un défi de taille dans un univers qui comprenait déjà Tony Stark.

Mysterio (Spider-Man: loin de chez soi)

Mysterio n'est pas le meilleur méchant de l'univers cinématographique Marvel, mais il pourrait bien être le plus intelligent. Après dix ans de films inspirés de la bande dessinée, le MCU a fait ses preuves avecFin du jeuqu'il s'agissait de sa propre version distincte de l'univers des super-héros. Cela signifiait qu'il pouvait faire des choses que les bandes dessinées n'avaient jamais faites, comme sauter cinq ans en avant, donner un enfant à Tony Stark, ou demander à Thor de prendre quelques kilos en trop à cause de la dépression et d'un problème d'alcool. Puis, dans le premier post-Fin du jeuFilm Marvel, alors que nous sommes tous encore sous le choc et essayons de comprendre où ces films vont aller maintenant, Mysterio arrive, avec la promesse d'un multivers qui pourrait faire passer les choses au niveau supérieur. Et puis nous découvrons que ce n'est qu'un gros gros con.

Ce qui est génial c'est que c'est un con pour le publicetles personnages. Comme Spider-Man, nous avons vu à quel point le MCU peut devenir étrange et cosmique, et après avoir regardé l'Ancien palme frapper l'âme de Hulk hors de son corps et expliquer comment les chronologies alternatives fonctionnent, nous sommes prêts à croire n'importe quoi. Même ceux d'entre nous qui savent tout sur Mysterio dans les bandes dessinées - les gens qui savent que les illusions et le trucage artistique sont comme la seule chose que le mec fait - doivent venir au théâtre qui dissipe le doute que peut-être ces films introduisent vraiment un héroïque version du personnage d'un autre univers alternatif. Est-ce plus étrange que de voir Rocket Raccoon et Proxima Midnight apparaître?

Au lieu d'être la voie à suivre, Mysterio relie tout au tout premierHomme de ferfilm, et est l'une des nombreuses choses qui fontLoin de la maisonl'épilogue parfait de la saga Infinity ... et c'est avant d'arriver à cette scène de mi-crédits et ce qui pourrait être la pire chose qui soit jamais arrivée à Peter Parker du MCU.

Le vautour (Spider-Man: Retrouvailles)

Adrian Toomes de Michael Keaton, alias le vautour, est l'un des ajouts les plus récents à l'univers cinématographique Marvel, mais il ne fait aucun doute qu'il est également l'un des meilleurs. En redémarrant Spider-Man pour la troisième fois en une décennie, Marvel a décidé de creuser un peu plus dans le canon de Spidey pour trouver un méchant qui n'avait pas encore été tué à l'écran (de combien de gobelins avons-nous vraiment besoin? ), et a atterri sur le vautour pour Spider-Man: Retrouvailles, et grâce à la prise menaçante et col bleu de Keaton sur le personnage, il est rapidement devenu un favori des fans.

Dans un univers de monstres destructeurs du monde, le vautour est décidément au niveau de la rue dans son approche, mais c'est exactement ce qui le fait travailler. Les écrivains ont modifié sa trame de fond pour faire de Toomes le père de l'écrasement des adolescents de Peter Parker, et il porte le trope du `` père en colère de la petite amie '' à un tout autre niveau. L'équipe d'effets a également fait un travail incroyable avec son armure et son look, le vautour ayant l'air terrifiant et inhumain lorsqu'il est sous ce masque, traquant sa proie.

Hela (Thor: Ragnarok)

Depuis sa première apparition dans les bandes-annonces de Thor: Ragnarok, il était assez évident que Hela de Cate Blanchett allait laisser une impression. Nous n'avons jamais vu Thor face à un méchant comme celui-ci. Heck, nous n'avons jamais vraiment vu un méchant comme Hela, la déesse de la mort dans aucune des offres de Marvel, ou dans la carrière variée de Blanchett. Tout comme Loki avant elle, ce méchant asgardien est quelqu'un que le public adorera immédiatement détester.

coupe étendue de la ligue de justice

Lorsque Loki et Thor sont confrontés à la mort d'Odin, un sort est brisé qui libère Hela à l'endroit où elle a déjà régné: Asgard. Le concept d'une sœur secrète prend naturellement Thor et Loki au dépourvu. Dès qu'Odin passe, elle apparaît aux frères et présente son plan pour prendre la place qui lui revient sur le trône d'Asgard. Pour prouver son point de vue, elle écrase facilement Mjolnir, le marteau de Thor.

La vérité est finalement révélée que Hela a déjà joué le rôle de bourreau d'Odin, conduisant l'armée asgardienne à la victoire sur tous les Neuf Royaumes. Cette histoire secrète aide à élever Hela au statut de méchant épique. Non seulement elle est extrêmement puissante, incitant Thor à assembler ses `` Revengers '' pour la faire sortir, mais ses motivations pour gouverner viennent d'un endroit très réel et justifiable. Honnêtement, les téléspectateurs peuvent trouver un peu difficile, ne serait-ce qu'un instant, de ne pas s'enraciner pour elle.

Erik Killmonger (Black Panther)

À l'exception des monstres nazis purs et durs comme le crâne rouge, les films Marvel ont tendance à être assez bons pour raconter des histoires de méchants aux motivations compliquées, et même relatables. Des personnages comme Loki, le vautour, même Hela, la déesse littérale de la mort, ont des raisons assez légitimes pour ce qu'ils font, même si ces raisons les ont conduits exactement sur la mauvaise voie. Cependant, aucun d’entre eux n’a été aussi sympathique qu’Erik Killmonger.

Il a essentiellement l'origine d'un super-héros: son père est tué devant lui, son héritage royal lui est refusé, et il utilise ces tragédies pour motiver un dévouement implacable, s'entraînant au maximum de ses capacités avant de chercher vengeance. Cette configuration est beaucoup plus proche de Batman que, disons, de Crossbones ou d'Ultron. Lorsque vous ajoutez le fait que Killmonger veut spécifiquement aborder l'histoire continue du racisme, il est difficile de ne pas admettre qu'il fait de très bons arguments.

Mais le mot clé est «vengeance». Pour toutes les justifications de Killmonger, sa principale motivation personnelle est construite autour d'infliger le même genre de douleur qu'il a ressentie sur le monde autour de lui. Même s'il a raison, son objectif est la domination plutôt que le leadership, ce qui fait de lui un véritable adversaire idéologique pour T'Challa. C'est l'une des choses qui fait leur bataille finale, dans laquelle ils sont tous les deux dans des costumes de Black Panther presque identiques, si bons: ils sont des reflets l'un de l'autre, tous deux engagés à se battre à mort (et au-delà) pour leurs idéaux sans compromettre qui ils sont.

Loki (The Avengers)

Qui d'autre cela pourrait-il être? Il y a une raison pour laquelle Marvel Studios a choisi d'utiliser Loki comme le méchant principal pourLes Vengeurs—Il est l'un des méchants les plus convaincants, calculés et charismatiques jamais présentés au grand écran. Il y a aussi de bonnes raisons pour lesquelles il est si formidable.Avant de mal tourner, Loki a combattu aux côtés de Thor, donc il a beaucoup d'expérience, et il a des compétences de filou fou grâce à son esprit rusé et sa maîtrise des arts sombres. Il peut également être impitoyable et vivra dans l'infamie comme l'homme qui a tiré un rapide sur Coulson et assassiné le favori S.H.I.E.L.D. agent (il a depuis été ressuscité sur ABC Agents de S.H.I.E.L.D., mais reste). Tom Hiddleston est si bon à être mauvais que Marvel a choisi de le garder longtemps après que sa candidature à la suprématie ait été déjouée par les Mightiest Heroes de la Terre. Il est toujours aucune concordance pour Hulk, mais qui est-ce?

Thanos

Thanosestleméchant de l'univers cinématographique Marvel. Bien sûr, Loki peut avoir été la menace immédiate de retourAvengers, mais Thanos était celui derrière lui, dont l'arrivée à l'écran a été préfigurée pendant la majeure partie de la décennie avant qu'il ne soit finalement mis sous les projecteurs, avec des résultats dévastateurs.

Le fait est qu'il n'est pas seulement une menace incroyablement puissante. Il y a eu beaucoup de travail sur les personnages dans la version cinématographique de Thanos, ce qui est particulièrement impressionnant étant donné que la majeure partie est montrée au public dans un film qui jongle également avec des arcs d'histoire pour des dizaines d'autres personnages en même temps. À travers tout cela, cependant, il a montré qu'il avait la même qualité que tous les plus grands méchants partagent: il pense qu'il a raison. Il est le héros de sa propre histoire, le seul qui peut intensifier et sauver l'univers de lui-même, et est prêt à sacrifier tout ce dont il a besoin pour atteindre cet objectif. Et après avoir accompli, fidèle à sa parole, il se retire dans une vie tranquille, heureux de savoir qu'il a fait ce que personne d'autre ne pouvait faire de l'univers un meilleur endroit.

Il n'y a qu'un seul problème. Sa «solution héroïque» est un génocide à l'échelle galactique qui est presque inimaginable. Les sacrifices qu'il fait ne sont pas les siens, ce sont simplement plus de meurtres qui n'ont tout simplement pas d'importance lorsqu'ils sont confrontés à ce qu'il a l'intention de faire avec les Infinity Stones. Dans les bandes dessinées, Thanos a souvent été qualifié de `` nihiliste ultime '', mais la version du MCU est exactement le contraire. Il croit beaucoup en ce qu'il fait, ce qui le rend encore plus convaincant ... et plus dangereux.