Les morts les plus satisfaisantes de personnages de films détestés

Par Nolan Moore/2 avril 2019 12:26 pm EDT

La mort fait partie de la vie. Cela fait aussi partie des films. Peu importe que vous regardiez un film d'animation pour enfants ou un film gore slasher - il y a une chance que quelqu'un meure. Parfois, c'est un héros bien-aimé, et cela nous fait toujours pleurer. Parfois, c'est un méchant diabolique mais génial. Dans ce cas, nous sommes heureux qu'il ait été vaincu, mais nous sommes toujours tristes de le voir partir.

Cependant, tous les décès de films ne nous font pas sentir déprimés. À certaines occasions, nous sommes carrément exalté voir quelqu'un mordre la poussière. Ces personnages sont des salopards méprisables, des traîtres poignardés et des gueules bruyantes qui ont besoin d'apprendre une leçon. Peut-être que ce sont des méchants majeurs - ou peut-être qu'ils sont juste ennuyeux - mais quand ils sont finalement tués, il est tellement agréable de les voir obtenir ce qu'ils méritent. Des acolytes smarmy qui se font défoncer aux brutes coupantes qui frappent le seau, ce sont les morts les plus satisfaisantes des personnages de film détestés. De toute évidence, il y a des spoilers majeurs ci-dessous.



Emil est éclaboussé dans un style de science-fiction

Les méchants RoboCop sont un tas de creeps sadiques. Dirigés par Clarence Boddicker (Kurtwood Smith), ces mecs pillent, pillent et font exploser quiconque se met en travers de leur chemin. Et tandis que tout le monde dans le gang mérite Robo-justice, le pire du groupe doit être Emil. Joué par Paul McCrane, Emil est le membre le plus mince de l'équipage de Boddicker (et non, nous ne faisons pas seulement référence à sa mort inévitable). Il fait des blagues en terrorisant des citoyens innocents, passe son temps libre à faire exploser des propriétés privées et prend beaucoup de plaisir à tuer des flics. Pire que tout, il pense qu'il est un tel dur à cuire, alors qu'il est vraiment le punk le plus pathétique dans les rues.

Heureusement, Emil a la mort la plus sanglante de tout le film, quand il conduit accidentellement dans une cuve de déchets toxiques. Il est couvert de déchets radioactifs et il se transforme immédiatement en une goule fondante, mutante et caoutchouteuse. Il commence à chanceler comme un Quasimodo criminel, et évidemment, sa mère ne lui a pas appris à regarder des deux côtés avant de traverser une rue. Alors qu'il se promène dans une aciérie abandonnée, Emil est heurté de plein fouet par une voiture à grande vitesse, et ce méchant explose comme un gros insecte juteux qui éclabousse le pare-brise. Les tripes d'Emil vont partout, et c'est si merveilleusement méchant que nous ne pouvons pas nous empêcher d'encourager ... après avoir fini de nous bâillonner, de toute façon.

série Hercules

Harry Ellis meurt dur

Die Hard est un film rempli de secousses qui ont besoin d'une bonne chaussette sur la mâchoire. Il y a le chef de police désagréable, le journaliste intrusif et quelques agents du FBI qui sont trop fous de tuer des gens. Mais le pire des pires doit être Harry Ellis (Hart Bochner). Il est l'ultime sleazeball des années 80 - un commerçant reniflant du coke qui frappe les femmes mariées. Et lorsque des terroristes se présentent au Nakatomi Plaza, Ellis ne se préoccupe que de sauver sa propre peau.



Ainsi, alors que John McClane (Bruce Willis) est occupé à combattre les méchants, Ellis fait de son mieux pour saboter le flic de New York. Ce fluage tente de convaincre McClane de rendre un sac plein de détonateurs aux terroristes (parce que les détonateurs et les terroristes sont toujours un excellent combo), et il révèle même l'identité de McClane à l'euro-méchant Hans Gruber (Alan Rickman). Ellis pourrait penser qu'il est le plus grand négociateur du monde, mais en réalité, il est juste Benedict Arnold avec un coup dur. Donc, quand Gruber sort un pistolet et envoie Ellis dans le royaume, le terroriste allemand devient notre nouveau chevalier blanc.

Le directeur Norton a beaucoup de choses en tête

Le rachat de Shawshank est rempli de voleurs, de violeurs et de meurtriers, mais les gars derrière les barreaux sont loin d'être aussi mauvais que les mecs qui dirigent le joint. C'est particulièrement vrai pour Warden Norton (Bob Gunton). Il est un tyran totalisant la Bible dont la règle numéro un pour les détenus est «pas de blasphème». Mais faire des escroqueries, prendre des pots-de-vin et tuer des gens qui pourraient vous exposer? C'est totalement cool avec le directeur.

Ce psycho à lunettes fait de son mieux pour faire de la vie d'Andy Dufresne (Tim Robbins) un enfer vivant. Après tout, si Andy est disculpé pour ses crimes, cela exposera toutes les choses louches que le gardien a faites au fil des ans. De plus, Andy l'a appelé obtus, et le directeur déteste vraiment ce mot. Donc, pour garder Andy sous son pouce, Norton a un pauvre rockabilly rempli de plomb et jette Andy en isolement cellulaire pendant des mois. Il menace même de fermer la bibliothèque de la prison, de brûler tous les livres et de présenter à Andy certains personnages peu recommandables.



Heureusement, Andy trouve le salut à l'aide d'un marteau de pierre, et lorsqu'il expose les crimes du gardien, Norton a un choix difficile à faire: purger une peine dans sa propre prison ou voir à quoi ressemble le canon d'un pistolet. Norton opte pour une balle dans le cerveau, et comme le dit Morgan Freeman, nous aimons à penser que la dernière chose qui lui a traversé la tête, à part cette balle, c'est comment diable Andy Dufresne a pu tirer le meilleur parti de lui.

Stu sort en hurlant

Même si Stu n'était pas un tueur psychopathe, nous voudrions que quelqu'un assassine ce type. De loin le personnage le plus ennuyeux de Crier (un film qui met également en vedette Jamie Kennedy), Stu Macher est le clown du lycée qui n'est pas drôle et ne se taira pas. Joué par Matthew Lillard, Stu hurle constamment au sommet de ses poumons, faisant toujours des voix incroyablement maladroites, et ne gardera pas sa langue dans sa bouche. Si vous aviez l'air désagréable dans le dictionnaire, sa photo serait juste là, souriant comme un maniaque.

Bien sûr, c'est encore pire quand vous réalisez que Stu est la moitié d'un duo de tueurs en série. Plus effrayant encore, ce type n'a même pas de motif. Alors que son partenaire psychopathe, Billy (Skeet Ulrich), a au moins une raison de déchirer les gens, Stu ne fait qu'éviscérer les gens pour lols. Et bien qu'il ne se soucie pas de ses victimes hurlantes, il est inquiet de ce qui se passera lorsque ses parents apprendront ses activités après l'école. Heureusement, Sidney Prescott (Neve Campbell) met fin au Ghostface gloussant en laissant tomber une télévision sur sa tête et en l'électrocutant à mort. Nous souhaitons seulement que cela se soit produit plus tôt.

Les plans de Cypher sont mis en échec

Keanu Reeves est un acteur talentueux qui semble être un mec vraiment sympathique. Quiconque parle de lui est automatiquement sur notre mauvaise liste. Et quiconque essaie de lui faire du mal physique, eh bien, nous allons être satisfaits de les voir tomber. C'est particulièrement vrai pour Cypher, qui n'essaie pas seulement de tuer Keanu - il le trahit, ce qui aggrave tout.

Un méchant mineur dans La matrice, Cypher (Joe Pantoliano) est membre du Nabuchodonosor, un navire plein de combattants de la liberté dédiés à faire tomber la matrice. Mais combattre le bon combat est difficile. La vie en dehors de la matrice est incroyablement dure et extrêmement dangereuse, et après un trop grand nombre de bols de bouillie, Cypher regrette vraiment de ne pas avoir pris la pilule bleue. Ainsi, lorsque l'agent Smith (Hugo Weaving) lui offre une chance de retourner dans la matrice, Cypher vend ses copains autour d'un dîner de steak.

Après avoir conclu un accord avec les méchants, ce cyberpunk Judas tue trois de ses coéquipiers. Ensuite, nous sommes obligés de regarder le fluage glisser sur tout le corps inconscient de Trinity (Carrie-Anne Moss) avant de menacer de débrancher Neo (Reeves). Heureusement, c'est à ce moment que Tank (Marcus Chong) se présente pour sauver la situation, envoyant Cypher voler à travers le navire avec un éclair. C'est ce que vous obtenez lorsque vous trahissez vos amis pour du filet mignon.

Commodus est détrôné

Joaquin Phoenix a parcouru un long chemin depuis son Gladiateur jours, mais l'ombre de Commode se profile encore. C'est l'une des meilleures performances de Phoenix, et radicalement différente de tout ce qu'il a fait depuis. Commodus est si visqueux et répugnant qu'il nous fait sentir dégueulasse juste en regardant ses scènes. Et pour aggraver le tout, ce fluage dirige tout l'empire romain.

César gémissant et mijotant, Commodus se voit comme un dieu, mais vraiment, ce n'est qu'un prince pervers qui a assassiné son propre père. Et une fois qu'il monte sur le trône, il continue à rendre la vie misérable pour tout le monde. Il veut coucher avec sa sœur (Connie Nielsen) alors il menace de tuer son fils si elle ne partage pas son lit. Ce droit là est suffisant pour que nous donnions le coup de pouce à ce gars, et nous n'avons même pas parlé des trucs foireux qu'il fait à Maximus (Russell Crowe). Il massacre la famille du gars, essaie de le nourrir aux tigres, puis le poignarde littéralement dans le dos avant de le jeter dans le Colisée.

Heureusement, la propre arrogance de Commodus est ce qui le fait tomber. Il défie Maximus en duel devant la foule romaine, pensant que le gladiateur blessé succombera rapidement à sa blessure. Mais Maximus est un homme qui veut vraiment sa vengeance, et il fait un travail court du césar louche. En fait, il tue Commodus avec son propre poignard, enfonçant le couteau dans la gorge de l'empereur. Ne nous divertissons-nous pas? Oh, ne t'inquiète pas, Maximus. Nous sommes très amusés.

Colin Sullivan s'en va

Dans le monde des flics et des voleurs, il n'y a rien de pire qu'un rat, et Colin Sullivan est le rat le plus méchant de tous. Joué par Matt Damon, Sullivan est le méchant principal de Les disparuset bien que ce film soit rempli de gangsters psychopathes, c'est Sullivan qui mérite vraiment une balle dans le cerveau. Il peut ressembler à un policier, mais en secret, il travaille pour le truand Frank Costello (Jack Nicholson). Donc, chaque fois que les flics se rapprochent de la destruction de Frank, Sullivan le prévient pour que le gangster puisse s'échapper.

Sullivan obtient également un tas de flics tués, y compris le pauvre Billy Costigan (Leonardo DiCaprio). Mais ce qui fait vraiment mal, c'est qu'à la fin du film, il semble que Sullivan s'en sortira sans scot. Il trahit son patron, est salué comme un héros, et personne ne soupçonne qu'il était secrètement une taupe pour la foule. Bien sûr, sa petite amie (Vera Farmiga) le quitte, mais c'est un petit prix à payer pour faire tuer DiCaprio.

Heureusement, il y a un homme qui connaît la vérité: le sergent Sean Dignam (Mark Wahlberg). Bien sûr, il s'est retiré de la force. Et oui, il ne peut pas prouver que Sullivan travaillait pour la foule. Mais cela ne l'empêche pas de devenir justicier. Lorsque Sullivan rentre de l'épicerie et voit Marky-Mark debout dans son appartement, pistolet à la main, c'est de la pure catharsis cinématographique. C'est le rat rencontre l'exterminateur, et une balle plus tard, Colin Sullivan est parti pour de bon.

Mme Carmody rencontre son créateur

Stephen King aime ses nutjobs religieux, comme Big Jim Rennie dans Sous le dômeou Margaret White dans Carrie. Mais de tous les fondamentalistes bizarres de King, il n'y en a pas plus effrayant que Mme Carmody de The Mist. Un instant, c'est une vieille méchante à éviter au supermarché. Le lendemain, elle est un leader culte fou, inspirant ses partisans à commettre des actes de meurtre.

Bien sûr, cela a beaucoup à voir avec le brouillard surnaturel qui vient de rouler dans l'épicerie locale, piégeant tout un tas de gens à l'intérieur. Il y a des monstres dans la brume et lorsque les gens sont entourés de créatures tentaculaires et d'araignées surdimensionnées, ils ont tendance à paniquer. C'est alors que Mme Carmody (Marcia Gay Harden) intervient pour prendre les choses en main. Elle a toujours été une frayeur remplie de haine prêchant le feu et le soufre. Mais maintenant, avec toutes ces choses à l'extérieur, tout à coup les gens sont prêts à écouter.

Mme Carmody pense qu'elle est un vase de Dieu et elle dit que la fin des jours approche. La seule façon d'apaiser le Tout-Puissant et de rassasier les monstres, dit-elle, est avec un petit sacrifice humain à l'ancienne. Tout d'abord, ses partisans endiablés jettent un soldat terrifié dans la brume, où il est dévoré par la plus grande mante religieuse du monde. Mais quand elle veut tuer un petit enfant, c'est à ce moment-là que le bagagiste Ollie (Toby Jones) bat le percuteur biblique avec quelques balles. Certes, le film devient beaucoup plus sombre après sa mort -cette fin, frissonne- mais pendant quelques brèves secondes, nous avons tous dit une prière de remerciements lorsque Mme Carmody a rencontré le Seigneur face à face.

indiana jones star wars crossover

Eli Sunday est terminé

Paul Dano est l'un des grands acteurs de personnages modernes. Bien qu'il ait dépeint de nombreux personnages sympathiques dans des films comme Homme de l'armée suisse, Amour et miséricorde, et Little Miss Sunshine, son vrai talent joue les méchants méchants. Il était un vil raciste 12 ans d'esclavage, un fluage introverti Les prisonniers, et une racaille pathétique Cowboys et extraterrestres. Mais sa performance la plus louche doit être Eli dimanche Il y aura du sang.

Dimanche, un prédicateur avide de pouvoir et avide de pouvoir, se réjouit des éloges de sa congrégation et se soucie plus de gagner de l'argent que de s'occuper de son troupeau. Bien sûr, il est assez habile en matière de théâtre, mais ce faux prophète fera tout pour un dollar - même renoncera à sa propre religion.

Mais le charlatan signe son propre arrêt de mort après avoir `` baptisé '' le baron pétrolier Daniel Plainview (Daniel Day-Lewis). Des années après ce service religieux humiliant, Daniel prend sa revanche en battant le prédicateur à mort avec une quille. Bien sûr, Daniel Plainview est fondamentalement le diable incarné. Et oui, aux yeux de la loi, dimanche ne méritait pas de mourir. Mais tu sais quoi? C'était vraiment satisfaisant à regarder.

Felix et Zee sont les prochains

Il n'y a rien de pire que des bébés de fonds fiduciaires de la classe supérieure qui louent un tas de mercenaires masqués pour assassiner toute leur famille. Ce sont juste les pires. Et pendant que les tueurs Vous êtes le prochain sont de très mauvais types, les plus méprisables sont Felix, Zee et - les principaux spoilers - Crispian.

Felix et Crispian Davison (Nicholas Tucci et A.J. Bowen) ne sont pas heureux de rester assis à attendre leur héritage. Alors ces frères font équipe avec la petite amie de Felix, Zee (Wendy Glenn) pour embaucher des assassins pour assassiner les membres de leur famille afin qu'ils puissent collecter tout cet argent. Si cela ne suffisait pas, les gars qu'ils ont embauchés sont des méchants slasher qui tuent de manière incroyablement sanglante - comme du fil de rasoir à la gorge - et narguent leurs victimes avec des messages de sang sur le mur à la Manson. Sérieusement, il existe de meilleures façons de tuer quelqu'un.

Et ces perdants n'ont pas peur de se salir les mains. Felix assassine son frère Drake (Joe Swanberg) avec tous les outils connus de l'homme. En plus de tout cela, Zee semble descendre de tous ces cadavres échoués. Bien sûr, aucun d'eux ne s'attend à ce que la petite amie de Crispian, Erin (Sharni Vinson), soit une sorte de ninja survivante. Et après avoir envoyé les tueurs masqués, elle prend les aristocrates à partie, mettant un couteau à steak dans la tête de Zee et transformant Crispian en une brochette avant de dévoiler le morceau de résistance: enfoncer un mélangeur dans la tête de Felix et faire un smoothie à l'intérieur de son crâne. C'est l'une des plus grandes horreurs de tous les temps, et cela n'aurait pas pu arriver à un mec plus méprisable.

La famille Armitage se fait retirer

Réalisé par Jordan Peele, Sortez trouve Chris Washington (Daniel Kaluuya) pris au piège dans un cauchemar sans fin de lavage de cerveau, de chirurgies sadiques et de blancs super effrayants. Les blancs en question sont la famille Armitage incroyablement étrange. À partir du moment où ils montent à l'écran, les parents sont un peu trop amicaux, le fils est un peu trop énervé, et ils sont tous un peu trop bizarres quand des Noirs sont là. Bien sûr, ils auraient voté pour Obama une troisième fois, mais s'ils en avaient eu la chance, ils préféreraient probablement ouvrir son crâne.

Vous voyez, les Armitages ne sont pas votre famille blanche nonchalamment raciste typique. Ils sont membres de l'Ordre de la Coagula, un culte qui transplante des cerveaux blancs en corps noirs réticents. Chris est leur prochaine cible, et ils ont mis ce pauvre type dans l'enfer. Ils l'hypnotisent avec des tasses à thé, l'enferment avec des étranglements et lui brisent le cœur avec le cas le plus cruel de pêche au chat. Mais avant qu'ils ne puissent l'envoyer dans un endroit englouti, Chris échappe à ses liens et fait le plein de Killmonger sur la famille.

Dean Armitage (Bradley Whitford) reçoit une bouchée de bois de cerf. Missy Armitage (Catherine Keener) a sa tasse précieuse brisée avant de rencontrer le bout des affaires d'un couteau. Jeremy Armitage (Caleb Landry Jones) perd un match de jiu-jitsu et se fait tourner la tête en boudin. Et enfin, Rose Armitage (Allison Williams) arrête de boire du lait assez longtemps pour se faire tirer dessus et laisser mourir au milieu de la route. Les morts sont sanglantes, grotesques, et donc, si grandes.

Retch est ravagé

Baby Groot est sans aucun doute le personnage le plus mignon du MCU. Il aime danser, faire des siestes et chevaucher des rats extraterrestres. Sérieusement, qui n'aime pas cet adorable petit arbrisseau?

Retch the Ravager, c'est qui.

Dans Gardiens de la Galaxie Vol. 2, Baby Groot se retrouve au milieu d'une mutinerie mortelle dans l'espace. Taserface et ses affreux alliés ont capturé Rocket Raccoon, emprisonné Yondu et jeté ses fidèles compatriotes dans l'espace. Pendant un moment, il semble que Groot pourrait devenir un petit bois d'allumage, mais Taserface décide que l'arbre est trop mignon pour être tué. Baby Groot est donc devenu la mascotte des Ravagers, mais ces pirates de l'espace ont une façon étrange de traiter leur nouvel animal de compagnie.

Baby Groot est battu et réprimandé, blessé et humilié, et la plupart des dégâts proviennent de Retch (Evan Jones), un ravageur particulièrement méchant qui mérite définitivement de mourir. Retch est celui qui demande à Taserface s'il peut assassiner Groot. Il continue ensuite à asperger le petit arbre de bière avant de donner un coup de pied à l'enfant à travers la pièce. C'est de la maltraitance envers les enfants, simple et clair, donc c'est absolument fantastique quand Baby Groot prend sa revanche.

Dans l'un des meilleurs moments Marvel de tous les temps, Yondu récupère sa flèche, Rocket attrape une arme à feu et les Gardiens sanguinaires font des ravages sur les Ravagers, tuant tout le monde en vue. Et quand Baby Groot voit Retch courir pour sa vie, le petit arbre en colère attrape son bourreau par les jambes et le jette à sa perte. Cela montre que Groot est tout écorce et beaucoup de morsure.