Les scores Rotten Tomatoes les plus surprenants de 2018

Par Chris vierge/30 janvier 2019 9 h 46 HAE

Il semble qu'une grande partie de la puissance de calcul d'Internet soit absorbée en spéculant sur le fait qu'un film sera bon ou non. Habituellement, il n'est pas trop difficile de deviner comment un film se déroulera, en particulier à l'époque des bandes-annonces multiples, des bandes-annonces pour différentes régions, des teasers pour ces bandes-annonces, et même parfois des teasers pour les teasers. D'autres fois, ce n'est pas aussi facile. Parfois, les téléspectateurs sont agréablement surpris lorsqu'un film se révèle mieux qu'ils ne l'espéraient. D'autres fois, c'est une déception écrasante lorsque le nouveau blockbuster brillant qu'ils attendaient se révèle être un maladroit.

Rotten Tomatoes regroupe de manière réputée les notes de tous les coins du Web et les concasse en une seule note toute-puissante. Qu'il soit marqué Fresh ou Rotten peut souvent façonner la conversation autour d'un film pour le meilleur ou pour le pire - chaque année, la réponse critique à de nombreux films peut donner l'impression d'éclipser la discussion sur le film lui-même. La liste des sorties majeures d'Hollywood en 2018 n'a pas fait exception, et dans cet esprit, voici un aperçu des scores les plus surprenants de Rotten Tomatoes de l'année.



Raté mortel

Moteurs mortels aurait dû être un coup infaillible. Il a Peter Jackson en tant que coproducteur et co-scénariste. Il est basé sur une franchise YA réussie. Il a une distribution solide ancrée par une rangée d'acteurs de meurtriers, dont Hugo Weaving et Stephen Lang. Heck, il s'agit de villes géantes et mobiles qui se mangent pour survivre. On dirait une licence pour imprimer de l'argent, mais malheureusement, cela ne suffisait pas pour réussir auprès des fans et des critiques. Gagner un 26% sur Rotten Tomatoes est rude à presque tous les niveaux, mais il y a quelque chose d'étrange à regarder un film qui semblait sur mesure pour lancer une franchise massive avant de quitter la ligne de départ.

Les moteurs mortels n'a pas seulement bombardé de critiques. Selon IMDb, le film a un budget estimé à 100 millions de dollars et fin janvier 2019, il venait à peine franchi la barre des 80 millions de dollars en brut mondial. Il est douteux que nous verrons une suite au dernier projet de Jackson, peu importe comment prêt à réussirMoteurs mortels semble sur papier.

Une fille et son robot wow critiques

le Transformers la franchise n'est pas exactement connu comme un chéri critique, même s'il semble avoir la capacité étrange d'imprimer de l'argent. Alors que l'entrée originale en action réelle pour les Robots in Disguise a gagné une surprise étonnamment respectable 57% sur Rotten Tomatoes, les entrées suivantes ne se sont pas aussi bien passées. Le suivi 2009 Revanche du damné gratté par un 19% tandis que 2011 L'obscurité de la lune attrapé un 35%. L'âge d'extinction un représentant 18% sur le site, tout en Le dernier chevaliera été sellé avec une misérable quinze%. D'un simple coup d'œil à ces chiffres, peu de gens s'attendraient raisonnablement à ce que le premier Transformers retombées à rugir dans les théâtres avec un 93% sur Rotten Tomatoes pour compléter 2018.



Heureusement, Bourdon a une certaine puissance d'étoile dans son réservoir et une formule à ne pas manquer comme châssis. Le réalisateur Travis Knight injecte le film avec une saveur de la fin des années 80 grâce à son réglage de période et un gardiens de la Galaxie- une approche similaire à la bande sonore, en choisissant des hits appropriés et opportuns pour garder l'énergie en place. Pendant ce temps, le tour de Hailee Steinfeld en tant que jeune Charlie donne au film plus que suffisamment de cœur pour permettre au public de s'investir dans son amitié avec le VW Bug éponyme et anthropomorphe, et John Cena fait un clin d'œil amusant en tant qu'agent du secteur 7, John Burns.

Encore une fois avec émotion

La première Mamma Mia! Le film a été un succès auprès des fans de la comédie musicale originale de Broadway et de tous ceux qui connaissent la vérité selon laquelle ABBA règne. Cela ne s'est pas nécessairement traduit par un succès auprès des critiques, car il n'a pu atteindre un 55% sur Rotten Tomatoes. Une décision vraiment déconcertante de mettre en scène une suite d'une émission de Broadway sous forme de film - qui fonctionne en fait comme une préquelle, se concentrant sur des chansons ABBA plus profondes et moins connues - a fini par payer à la fois de manière critique et financière. Le titre fantastique Mamma Mia!: C'est reparti est certes frais à 81% et ratissé 394 millions de dollars Au box-office.

Alors que le plaisir de la suite provient en grande partie des configurations ridicules de ses décors musicaux, le véritable phare brillant de On y va encore une fois est Cher, qui vole chaque scène dans laquelle elle est en tant que mère du personnage de Meryl Streep dans les myriades de flashbacks qui ont lieu tout au long du film. 'Il y a aussi une arme secrète,' a écrit le New yorkaisc'est Anthony Lane. 'L'apparition - on pourrait appeler cela l'annonciation - de Cher, qui sort d'un hélicoptère et prend le contrôle du film.' La fête musicale méditerranéenne bruyante ruisselle de schmaltz, mais selon Joe Morgenstern du le journal Wall Street, «Il y a une source de sentiment authentique dans cette suite qui saute dans le temps.» Marcher la ligne très mince entre sérieux et cheesy crée des moments magiques dans ce qui aurait pu être une suite sans âme et sans argent.



Mandy: bon jusqu'à la dernière goutte

Nicolas Cage ne semble pas pouvoir dire non à un film, ce qui le conduit souvent à se retrouver coincé dans des clunkers absolus. Cependant, son virage chaotique et désordonné Mandy arrive au service du premier film depuis des années pour profiter pleinement de Cage à ses pics de sensibilité gonzo. Écrit et réalisé par Panos Cosmatos (Au-delà de l'arc-en-ciel noir), Mandy est devenu un succès culte instantané et les critiques ont déliré après sa sortie, résultant en un 91% sur Rotten Tomatoes.

Mandysuit Cage dans un voyage de vengeance hallucinant et sanglant destiné à un culte et à un groupe de motards démoniaques toxicomanes. Ce voyage de vengeance comprend une arbalète surnommée `` The Reaper '', un duel complet sur la tronçonneuse, des hallucinations folles et l'une des scènes les plus intenses de la carrière de Cage alors qu'il étouffe une bouteille de vodka alors qu'il est couvert de sang. Cela ne ressemble pas nécessairement à un film qui pourrait figurer en tête de liste des critiques en 2018, mais les fans et les critiques ont réagi à la violence gonzo et aux images choquantes de Mandy. Brian Tallerico de RogerEbert.com lutté avec le film, en disant: `` C'est un film vraiment difficile à capturer tonalement et même narrativement dans une critique, en grande partie parce que c'est une expérience tellement élégante et viscérale qu'elle exige que vous vous y livriez activement au lieu de l'analyser passivement. ''

Aussi mauvais que la vie elle-même

Dan Fogelman est à la hauteur du succès de NBC C'est nous, mais pas même le casting étoilé de son long métrage de flop 2018La vie elle-même pourrait surmonter le torrent sans fin de la négativité et des circonstances déprimantes qui composent presque la totalité du film. L'histoire est un conte multigénérationnel de malheur et de misère alors que les personnages sont soit dépêchés soit émotionnellement brisés, apparemment au gré d'un univers insensible. La vie elle-même marqué un maigre 13% sur Rotten Tomatoes.

Le film a été massacré par les critiques. Adam Graham de The Detroit News a écrit, 'La vie elle-même fait tout pour que vous le détestiez et ses personnages dès le départ '', ajoutant: `` Fogelman ne sait pas créer des moments s'il ne branle pas les cordes du cœur comme s'il était dans une lutte acharnée avec les émotions des téléspectateurs. '' Fogelman était tout sauf satisfait de l'accueil critique de son film; dans une interview avec TooFab.com», a-t-il répliqué:« Il y a un décalage entre quelque chose qui se passe entre nos critiques masculins principalement blancs qui n'aiment rien qui ait une émotion. Malgré l'argument de Fogelman, les critiques aimaient toutes sortes de films émotionnels en 2018; ils semblaient juste avoir un problème avec l'approche traceuse, saccharine mais encore quelque peu brutale de cette épopée multigénérationnelle détrempée.

Une ride de qualité

La tempête parfaite d'Ava DuVernay, nominée aux Oscars et aux Golden Globe Awards, dirige une adaptation du classique pour enfants Une ride dans le temps ne pouvait toujours pas impressionner les critiques. Même un casting dirigé par Reese Witherspoon, Mindy Kaling, Chris Pine et Oprah Winfrey n'était pas suffisant pour recevoir autre chose qu'un consensus partagé dans la communauté critique et sur Rotten Tomatoes. Le film est actuellement sellé avec un 42% sur le service, avec une cote de ventilateur encore plus faible de 28%.

Une ride dans le temps présente au public la précoce Meg Murray (jouée par le nouveau venu Storm Reid) alors qu'elle mène un voyage dans le temps et dans l'espace à la recherche de son père. Alors que certains critiques ont été impressionnés par les merveilles du film CGI, d'autres comme Radio Nationale PubliqueBob Mondello a estimé qu'il «s'enliserait sérieusement dans les effets spéciaux au fur et à mesure que le film avance».

Le film porte son cœur et ses ambitions sur ses manches et il sera intéressant de voir s'il persiste en tant que favori culte. Comme Christopher Orr de L'Atlantique dites-le: «Voyez-le avec un enfant ou - comme le recommande DuVernay - avec l'émerveillement d'un enfant. Sinon, ne vous embêtez probablement pas du tout à le voir.

Spider-Man atteint de nouveaux sommets

2018 a fini par être une année record pour les médias liés à Spider-Man. Tandis que Venin a pris un peu de coups des critiques - il a gagné un 29% sur Rotten Tomatoes - le film a accumulé une base de fans fervente et a plus que remboursé son budget estimé à 100 millions de dollars. Insomniaques Homme araignée pour la Playstation 4 a été un succès retentissant qui a plongé les joueurs dans une vie un peu plus expérimentée de Peter Parker et a offert quelques rebondissements intéressants sur un certain nombre de méchants classiques de Spidey.

Spider-Man: dans le Spider-Verse aurait pu être l'animation également couronné pour terminer l'année, mais il a fini par souffler le Homme araignée franchise ouverte et impressionnant à la fois. Il est actuellement assis à 97% sur Rotten Tomatoes, grâce en grande partie à son avance sérieuse et attachante, Miles Morales (exprimé par The Get Downest Shameik Moore). Spider-Verse's L'animation stellaire à elle seule le ferait changer la donne, mais l'immense cœur au cœur de l'histoire la propulse dans quelque chose de vraiment spécial. Même les critiques épuisés par la bulle du film de super-héros ont dû admettre que Dans le vers d'araignée était un cran au dessus.

casting rapide et furieux

Une nuit à se souvenir

Soirée jeu aurait pu aller et venir sans grande fanfare en raison de sa campagne de marketing incroyablement générique et fade, qui a caché une comédie rauque et agréable aux critiques. Le film met en vedette Rachel McAdams et Jason Bateman en tant que couple compétitif qui se sont liés par leur amour partagé de toutes sortes de jeux. Kyle Chandler, incarnant le frère de Bateman, organise une soirée de jeu conçue comme une expérience immersive dans laquelle l'un des invités est kidnappé. La torsion? L'enlèvement est réel - et les joueurs le voient d'abord comme la prochaine occasion de surpasser leurs amis. Cela conduit à une escalade de l'absurdité aidée par Gary de Jesse Plemmons - un flic qui est incroyablement déçu de ne pas avoir été invité à la soirée de jeu de ses voisins.

le Chicago Sun-TimesRichard Roeper a écrit: `` Il y a plus qu'assez de rires et de surprises intelligentes dans cette farce large et parfois violente pour justifier une recommandation '', continuant à louer les choix de caméras `` soignés '' et les scènes d'action bien chorégraphiées. Adam Graham duDetroit News a donné Soirée jeu crédit pour être un film pour adultes qui ne s'est jamais penché sur l'humour décontracté, le qualifiant de `` plaisir de la foule auquel vous voudrez être invité ''. Tout ce buzz positif s'est ajouté à Soirée jeu marquer un 84% note globale sur les tomates pourries.

Il vaut mieux ne pas dire les choses

Duncan Jones est un réalisateur intéressant avec un record de Tomatometer qui n'a été déraillé que récemment par son étrange passage en tant que réalisateur du groupe Warcraft film. Avant cela, il montait haut avec le chef-d'œuvre de science-fiction discretLune, qui a marqué un 90% sur Rotten Tomatoes. Son suivi en 2011, le thriller Jake Gyllenhaal Code source, surmonté avec 92%. Warcraft était encore succès financier, en particulier en dehors des États-Unis, mais les fans étaient impatients que Jones revienne à ses propres histoires, personnages et mondes. Son prochain travail, Netflix distribué en 2018 Muet, a été décrit comme Blade Runner-une excursion, suggérant un fort rebond.

Tandis que Muet ressemblait à un retour à la forme, il a fini par être un gâchis générique et sans vie avec pas grand chose à dire et pas grand chose à montrer à part un vingt% sur Rotten Tomatoes. Netflix semble être une bonne plate-forme pour les petites histoires de science-fiction que Jones est intéressé à raconter, mais comme UproxxAmy Nicholson l'a dit,Muet n'est pas un bon film. Il parvient à être à la fois bizarre et ennuyeux. Aussi difficile que Nicholson était sur le film, elle a admis que 'Muet est plus intéressant comme liste à puces d'absurdités que comme film de deux heures. Pourtant, Jones continue d'attirer mon attention. Il y a peut-être encore de l'espoir pour les fans du travail de Jones à l'avenir.

Pas si Teflon don

Que se passe-t-il lorsqu'un biopic troublé sur un gangster infâme qui est en production depuis des années finit par être un slog terne et ennuyeux ancré par une performance bizarre de John Travolta? Il résonne un retentissant 0% dans l'ensemble sur les tomates pourries.

Les biopics mettant en vedette des acteurs célèbres - en particulier ceux désireux de revenir - sont généralement des succès critiques. Celui-là? Pas tellement. Pierre roulantePeter Travers a parlé pour beaucoup de ses pairs quand il a écrit que Gotti dramatise les exploits du gangster de la vie réelle John Gotti avec un `` biopic chaotique qui saute partout mais ne parvient toujours pas à manifester une impulsion '', tout en le comparant à une version sans vie de Les Sopranos.

Un film troublé en cours de tournage ne serait normalement pas si surprenant, mais le fustige généralisé de Gotti est difficile à ignorer. Plusieurs critiques, dont le Jeffrey M. Anderson de Médias Common Sense et Glenn Kenny du New York Times, a comparé le film à une imitation d'un film de gangster Martin Scorsese plus supérieur, tandis que d'autres ont mentionné à quel point le film faisait tout son possible pour que le Teflon Don apparaisse comme une figure sympathique - ou même admirable -.