C'est quoi de neuf: chaque personnage d'Overwatch classé du pire au meilleur

Jeu
Par Chris Sims/22 juin 2018 14 h 12 HAE

Chaque semaine, l'auteur de bandes dessinées Chris Sims répond aux questions brûlantes que vous vous posez sur le monde de la bande dessinée et de la culture pop: qu'est-ce qui se passe avec ça? Si vous souhaitez poser une question à Chris, envoyez-la à @theisb sur Twitter avec le hashtag #WhatsUpChris, ou envoyez-le par e-mail à staff@looper.com avec la ligne d'objet `` C'est quoi de neuf ''.

Q: vous jouez Overwatch, droite? Qui est votre héros préféré et pourquoi est-ce Winston? - par email



Très bien, regardez: bien que ce soit un pari très sûr de supposer que je trouverais personnellement quelque chose à aimer chez le gorille superintelligent de la lune qui a réuni une équipe de super-héros dissoute, je dois admettre que Winston n'est pas mon préféré. Il est là-haut, bien sûr, mais pour un jeu qui se compose entièrement de gens se tirant dessus encore et encore, Overwatch a des personnages vraiment convaincants et magnifiquement conçus. Donc, si vous voulez vraiment savoir qui est mon préféré - et pourquoi ce n'est en fait pas Winston - alors nous pourrions aussi bien parcourir toute la liste.

Avant de faire cela, cependant, gardez à l'esprit que cela sera par nature une liste assez subjective et que je prête beaucoup moins d'attention aux mécanismes de jeu qu'à la conception, au personnage et à la question de savoir si un personnage est ou non un adorable chien robot qui est aussi une mitrailleuse. Si cela vous semble bien, faisons-le.

27. Road Hog

Je vais être honnête: je n'ai pas vraiment Road Hog. Par tous les droits, il devrait être un personnage de comédie, ou du moins l'homme hétéro des pitreries trash de Junkrat, c'est ainsi qu'il est souvent décrit dans les médias créés par les fans. Dans le jeu, cependant, il a pris beaucoup trop au sérieux, se débattant avec des absurdités grognantes comme `` la vie est une douleur, et la mort aussi '' et `` Je suis une apocalypse à un homme ''.



C'est un gros discours pour un mec qui a le tatouage d'un cochon de bande dessinée sur son ventre.

26. Junkrat

À leur meilleur, Junkrat et Road Hog sont les Overwatch équivalent deSpike et Chester de Looney Tunes, mais cela ne semble jamais fonctionner aussi bien que vous le souhaitez.

Il y a une idée solide ici, et j'adore l'idée de ce petit cinglé nerveux qui combat les gens avec des faisceaux de particules et des jetpacks en leur jetant littéralement des ordures. Cela dit, un personnage délibérément peu recommandable est toujours peu recommandable, surtout lorsque sa conception évoque l'odeur de cheveux brûlants.



25. Doomfist

Doomfist n'est pas un mauvais personnage, mais il est particulièrement frustrant. Par exemple, le nom de mon mec est Doomfist, et sa principale caractéristique est son gigantesque bras métallique. Vous savez, le Doomfist? Et pourtant, si vous faites une attaque de mêlée avec ce type, il vous frappe avec son autre main. Rassemblez-vous et frappez les gens avec le grand! C'est pour ça! Son nom n'est pas Regularfist, les gens!

24. Genji

Puisque vous êtes arrivé jusque-là dans la liste sans me fâcher trop pour m'arrêter, je vais vous dévoiler un petit secret: je n'aime vraiment aucun des Overwatch héros. Même mes moins préférés sont intéressants, et même les conceptions les plus génériques sont bien faites.

Genji en est un parfait exemple. Il va bien, mais il a aussi l'impression d'être là parce que quelqu'un a réalisé que vous ne pouvez pas vraiment vous appeler une franchise de jeux vidéo si vous n'avez pas au moins un ninja cyborg impliqué.

23. Zenyatta

Zenyatta est en fait une idée vraiment cool, prenant la question de la robotique sensible à sa conclusion logique. Il est enraciné dans l'exploration de la question de savoir si la sensibilité comprend également une âme, et ce que cela signifie pour une forme de vie artificielle de rechercher l'illumination et une forme d'existence supérieure. Malheureusement, ce sont toutes des questions qui semblent ne jamais être explorées dans un jeu qui vise principalement à tirer sur des personnes jusqu'à ce que la charge utile arrive là où vous le souhaitez.

22. Hanzo

Hanzo est l'un de ces personnages qui serait super amusant à jouer dans un jeu complètement différent. Il est cool, mais semble que la chose la plus intéressante à son sujet est sa trame de fond, qui n'est jamais vraiment explorée dans Overwatch au-delà de quelques lignes de dialogue. Une aventure en solo sur un homme en quête d'honneur au-delà de la mort, escaladant les murs, sortant des gens avec un arc et lâchant parfois un dragon-esprit dévastateur? Ce serait génial.

Bien que maintenant que je l'ai écrit, je pense que c'est juste Souffle de la nature.

21. Ombre

Ne vous méprenez pas, Sombra est extrêmement cool. Ses pouvoirs, son histoire d'origine, même ses cheveux sont tout à fait au point, et l'arrêt des pouvoirs ennemis ajoute une touche excitante au gameplay. Mais tu sais ce qu'elle n'est pas aussi cool que ça? Littéralement n'importe quel personnage principal des années 1995 Les pirates, mettant en vedette Angelina Jolie dans le rôle d'Acid Burn et Jonny Lee Miller dans Crash Override. Même Blizzard le sait - ils lui ont donné 'hack the planet' comme ligne vocale! Si vous pouvez honnêtement me dire qu'il n'est pas au moins un peu décevant que l'esthétique et les noms cyberpunk aient atteint leur apogée il y a environ 23 ans, alors je serai heureux de déplacer Sombra à une place légèrement plus élevée sur la liste, mais nous y sommes.

20. Zarya

Esthétiquement, Zarya est fantastique. Un haltérophile punk rock aux cheveux rose laser qui porte un gigantesque canon à particules parce qu'elle est la seule à pouvoir le soulever, et elle a une cicatrice d'anime cool-ass? Signez-moi le diable.

En pratique, cependant, elle n'est pas vraiment amusante. Je suis prêt à accepter que cela me concerne plus que Zarya - Overwatch est littéralement le premier jeu de tir à la première personne auquel je peux jouer sans avoir le mal des transports, donc je n'ai jamais été bon dans leur jeunesse - mais rien de ce qu'elle fait dans le jeu ne semble refléter les trucs sympas de son personnage.

19. Torbjorn

L'une des meilleures choses à propos de Overwatch est que l'entreprise qui gagne encore des sommes infinies avec World of Warcraft a fait un jeu de science-fiction se déroulant dans 80 ans dans le futur, mais disait aussi 'hé, ne t'inquiète pas, il y aura toujours des nains et des elfes de la nuit' Je suis honnêtement surpris que nous n'ayons pas encore obtenu d'orc. Accent sur «encore».

Torbjorn fait un meilleur travail de traduction d'idées fantastiques dans le futur que certains, et sa culpabilité quant à sa responsabilité partielle dans la crise Omnic est une bonne motivation sous-jacente du personnage. Cela dit, cette peau sans barbe `` Young Torbjorn '' me bouleverse viscéralement, et cette pose de victoire où il a un album photo avec des photos de la tourelle est assez bizarre maintenant que nous savons qu'il a une vraie fille humaine.

18. Reaper

Écoutez: Reaper est génial, et je veux dire complètement sans ironie. C'est un DeviantArt OC qui prend vie, avec des pistolets gothiques fantasmagoriques qu'il laisse juste traîner quand il en a fini avec eux parce qu'il a une réserve infinie dans son trenchcoat. Il est tout Vampire: la mascarade personnage créé dans les années 90, et s'il avait un katana et un œil cybernétique, il serait tout Shadowrun caractère aussi.

Mais la meilleure partie? Vous pouvez répondre de manière appropriée à tout ce qu'il dit sur l'incarnation de la mort et la consommation des ténèbres en roulant des yeux et en disant `` bien sûr, Gabe ''.

17. brochet

Il y a un moment xXx: Le retour de Xander Cage lorsque Vin Diesel rassemble une équipe de commandos de sports extrêmes qui comprend un tireur d'élite qui chasse les braconniers, un timonier indestructible et, sans blague, un DJ dont la spécialité militaire est qu'il peut `` faire démarrer la fête ''. C'est une écriture incroyable, car cela signifie qu'ils doivent continuer à se retrouver dans des situations dans lesquelles la présence d'un DJ peut leur donner un avantage tactique.

Lucio est ça, mais il a aussi des patins à roues alignées, et je ne peux honnêtement pas dire si cela le rend meilleur ou pire.

16. Reinhardt

Il a l'air sympa.

Pas vraiment. Il a une bonne trame de fond tragique avec de bonnes motivations Lawful Good, et l'étrangeté intrinsèquement attrayante d'un mec dans un décor futuriste plein de robots et d'armes à feu qui se rechargent et qui ont décidé de s'habiller comme s'il allait à un RenFaire particulièrement violent. Dans le jeu, il a un ensemble de mouvements qui font un excellent travail de le mouler comme un rempart de marche, et cela s'est même bien traduit par une réduction de la taille d'un acolyte à Brigitte, mais surtout il semble être un très vieil homme qui vient aime son marteau. Juste aime il. Peut-être un peu trop.

15. Soldat: 76

Soldier 76 est le personnage le plus directement super-héroïque de toute la liste, au point où il est essentiellement la réponse à `` Et si Captain America devenait le punisseur? '' et a littéralement ses origines en tant que personnage de bande dessinée. Il est bien équilibré et l'un des plus faciles à maîtriser, avec un design cool, une trame dramatique convaincante et même un léger sens de l'humour de héros d'action pour casser les choses.

Malheureusement, toutes ces choses semblent également le rendre assez ennuyeux lorsqu'il se tient là à côté de French Night Elf Ballerina Assassin ou An Actual Angel with a Gun. Il est génial, mais dans ce contexte, il n'est pas si excitant.

14. Moira

J'ai l'impression que Moira est le résultat d'une série de défis qui s'intensifient.

Par exemple, quelqu'un a conçu Reaper et a ensuite mis au défi la personne suivante de trouver un personnage qui était encore plus ridicule, puis cette personne a proposé Widowmaker et établi la nouvelle norme. Puis quelqu'un d'autre est entré, a accepté le défi, et c'est ainsi que nous avons obtenu Moira: un Dracula irlandais cybergoth avec un œil de robot qui a une bonne main ... et une mal main. C'est incroyable.

13. Symmetra

Voici la chose à propos de listes comme celle-ci: la plupart des gens se soucient seulement de savoir qui se classe premier et qui arrive en dernier. Le milieu a tendance à se dissoudre dans ce grand flou où tout ce que vous classez n'est défini que par sa relation avec tout le reste. C'est pourquoi vous n'entendez jamais les gens se disputer sur la raison pour laquelle quelque chose a été répertorié comme le 12e meilleur de tous les temps, et plutôt les entendre se fâcher qu'il était classé plus haut (ou plus bas) qu'autre chose.

Symmetra, d'autre part, est exactement le genre de personne qui se soucierait exactement de l'endroit où chaque entrée est entrée, avec un intérêt particulier pour qui est tombé exactement au milieu, ce qui en fait un parfait milieu de la liste.

12. Miséricorde

Un autre personnage de Mercy qui combine une esthétique inspirée de la fantaisie hilarante - elle a littéralement un halo - avec un gameplay bien plus amusant que votre guérisseur standard. Mais surtout, j'aime la façon dont cette pauvre femme costumée est apparemment le seul médecin dans un monde où les gens se retrouvent face à face dans une grêle de balles toute la journée, tous les jours. Pas étonnant qu'elle ait cette ligne vocale se demandant pourquoi elle devrait même s'embêter.

11. Widowmaker

Widowmaker est ... beaucoup.

Je veux dire, dans son cœur, c'est une elfe de nuit de Warcraft qui a été transporté dans un décor de science-fiction, avec son arc long échangé contre un fusil de sniper. Contrairement à Reinhardt et Torbjorn, qui ne sont qu'un `` mec qui aime l'armure '' et `` un petit forgeron '', tout, même vaguement elfe, sur Widowmaker a été justifié dans l'histoire. Le résultat? Une ballerine française assassinée au lavage de cerveau qui est bleue à cause d'une science folle qui a ralenti son rythme cardiaque, et elle n'a également aucune émotion. C'est tellement de! Et c'est aussi assez rad.

10. mai

À première vue, Mei ressemble aux grimpeurs de glace de Overwatch, avec un design qui est mignon et cartoony même selon les normes des autres personnages. Elle est également un personnage particulièrement frustrant, peu importe de quel côté elle se trouve, grâce à la capacité du mur de glace qui peut bloquer les ennemis et les alliés, avec une tendance choquante à apparaître lorsque vous tirez sur quelqu'un.

Mais de toutes les histoires d'origine que nous avons vues, Maia de loin le plus émotif, donnant à son personnage un noyau de détermination indéniable derrière sa personnalité pétillante.

9. McCree

Il y a beaucoup de raisons d'aimer McCree. Son passé sombre et mystérieux, son charme espiègle et léger, le Boot Scoot Boogie, tout cela est génial. Soyons réalistes les uns avec les autres, cependant: la meilleure chose à son sujet est la seule chose qui compte, c'est que, malgré sa vie dans le futur, mon mec s'est tellement engagé à cosplayer en cow-boy qu'il a des éperons. Éperons! Il n'y a pas de chevaux dans ce jeu! À moins que nous ne le voyions sauter sur Orisa et partir au coucher du soleil, alors ces choses ne sont qu'un signe de la difficulté avec laquelle il vit ce gadget, et j'adore ça.

8. Tracer

C'est difficile à imaginer Overwatch frapper les magasins avec Road Hog sur la boîte, mais Blizzard aurait pu aller avec presque n'importe lequel de ces personnages en tant que mascotte de la franchise. Au lieu de cela, ils ont mis Tracer directement sous les projecteurs. C'est génial pour plusieurs raisons, dont la moindre n'est pas qu'elle est probablement le personnage queer le plus en vue dans l'ensemble des jeux vidéo, mais l'une des plus fortes est la façon dont elle incarne la prémisse. C'est une pilote de chasse téléportée qui peut inverser le temps, et faire fonctionner ces idées dans un jeu de tir fait d'elle l'incarnation de la façon dont ce jeu a à peu près redéfini tout le genre.

7. Winston

J'ai déjà expliqué les raisons pour lesquelles Winston a fait un bon retour dans le premier paragraphe, mais il y a deux autres choses qui méritent d'être notées. Tout d'abord, le fait crucial que lorsque vous démarrez le jeu, Winston est le premier personnage que vous voyez. Ils auraient pu commencer avec Tracer, le mascotte du jeu, ou 76, qui a le lien le plus clair avec la trame de fond, mais ils ne l'ont pas fait. Ils ont commencé cette chose avec le gorille parlant dans des lunettes de lecture en essayant de se faire de nouveaux amis, afin que vous sachiez exactement dans quoi vous vous embarquiez.

Seconde, l'ensemble de la «bande-annonce cinématographique» est assez génial, mais il y a une partie où Winston frappe Reaper avec une bombe électrique roulante. C'est juste dommage qu'il n'ait pas accroché la jambe et obtenu l'épingle, frère.

6. Brigitte

Appelez cela un biais de récence si vous voulez, mais Brigitte est géniale. C'est toujours une bonne idée d'introduire un nouveau personnage en lui donnant des liens avec ceux qui existent déjà - elle est la fille de Torbjorn et le compagnon de Reinhardt - mais j'aime aussi qu'elle soit le genre de personnage qui ne peut exister que dans le contexte que le jeu a déjà créé. C'est un peu bizarre pour Reinhardt d'être un chevalier droit dans un monde avec des robots sensibles et des faisceaux de particules, mais une fois que nous acceptons cela, ce n'est même pas un bond pour arriver à l'idée d'avoir un écuyer. Elle est un super design, beaucoup plus mobile et montre une tonne de personnalité même dans la petite histoire elle a été donnée jusqu'à présent.

5. Mère

Ana a tous les trucs cool de l'origine de Soldier 76, mais avec la touche intrigante supplémentaire d'une connexion personnelle avec sa fille, qui croit toujours qu'elle est morte. C'est intéressant en soi, mais cela fait également d'elle l'une des rares mères, sans parler des femmes plus âgées en général, à jouer un rôle dans un jeu axé sur le combat.

De plus, elle peut vous guérir en vous tirant au visage avec des balles de médecine spéciales, et c'est délicieux.

4. Pharah

J'ai l'impression que la radidité abjecte de Pharah va de soi, non? C'est une belle dame de six pieds qui est aussi un avion de chasse vivant. Elle est Starscream s'il était Batman. Si vous ne comprenez pas pourquoi c'est génial, alors vous et moi avons des différences fondamentales en tant que personnes.

3. Bastion

Je serai le premier à admettre que je suis un aspirant pour le trope de robots qui s'efforcent de devenir plus que les armes pour lesquelles ils ont été créés, et comme le dit le vieil adage, si vous voulez voler, voler des meilleurs . Ainsi: Bastion, dont histoire d'origine animée le fait Overwatchest l'équivalent du Iron Giant. Regardez simplement cette chose et essayez de ne pas vous étouffer un peu quand il se fait un ami.

2. Orisa

Rappelez-vous ma théorie sur la façon dont Widowmaker et Moira étaient le résultat de personnes essayant de se surpasser avec le personnage le plus exagéré? J'ai l'impression que pendant que cet argument se déroulait d'un côté du bureau, quelqu'un d'autre s'est enroulé et a laissé tomber 'un adorable chiot robot avec un bras de mitrailleuse', puis a pris le reste de la journée.

films sur la paranoïa

Orisa est géniale pour les mêmes raisons que Bastion, mais au lieu de l'amie des oiseaux, elle est le robot et l'animal familier réunis. Son histoire d'origine a apporté un lien avec un aspect de l'univers que nous n'avions jamais vu auparavant et a incorporé un génie enfant d'une manière vraiment cool, mais la façon dont ils ont compris comment donner à un robot les yeux les plus expressifs de l'ensemble du casting serait la faire monter toute seule sur la liste.

1. D.Va

Overwatch est plein de grands personnages, mais D.Va règne sur pratiquement tous les niveaux. Du point de vue du gameplay, elle est facile à apprendre, mais possède de nombreuses astuces pour la rendre intéressante à jouer. Elle est le seul personnage qui a une deuxième chance de rester si sa première forme est détruite, et le fait qu'elle passe d'un réservoir de robot extrêmement puissant à un petit humain incroyablement vulnérable lui donne un changement dramatique dans sa façon de jouer. Elle possède également l'un des designs les plus emblématiques du jeu, D.Va elle-même et le robot lapin rose vif dans lequel elle se promène.

Ce qui la rend vraiment géniale, cependant, c'est la tradition. Il n'est mentionné qu'une seule fois, dans un seul paragraphe sur sa page de profil officielle, mais la raison pour laquelle il y a D.Va est qu'il y a un gigantesque Omnic Cthulhu dans les mers au large des côtes de la Corée qui s'élève avec une nouvelle forme tordue chaque année pour attaquer le pays, et notre copain Hana Song était si bon dans les jeux vidéo que le gouvernement a décidé qu'elle devrait être la seule à le combattre. Et elle l'a fait.

En d'autres termes, elle est un enfant soldat qui combat un robot génocidaire semblable à un dieu créé par l'orgueil de l'homme et le diffuse en direct à ses fans. C'est le seul personnage auquel je peux penser qui est juste dystopique, mais, vous savez, d'une manière amusante.

Chaque semaine, l'auteur de bandes dessinées Chris Sims répond aux questions brûlantes que vous vous posez sur le monde de la bande dessinée et de la culture pop: qu'est-ce qui se passe avec ça? Si vous souhaitez poser une question à Chris, envoyez-la à @theisb sur Twitter avec le hashtag #WhatsUpChris, ou envoyez-le par e-mail à staff@looper.com avec la ligne d'objet `` C'est quoi de neuf ''.