La vérité indescriptible de DuckTales

Par Christopher Gates/20 avril 2017 9 h 09 HAE

Voitures de course. Lasers. Avions. Que les citoyens de Duckburg résolvent des mystères ou réécrivent l'histoire, la vie est toujours DuckTales, et avec la renaissance de 2017 à toute vapeur, il ne semble pas que les choses vont ralentir pour Oncle Scrooge, ses trois neveux et son pilote, Launchpad McQuack, dans un avenir proche.

ours grylls sas

Mais DuckTales est plus qu'un simple dessin animé pour enfants. Tout au long de centaines de bandes dessinées, d'une série de jeux vidéo bien reçus et de deux séries d'animation distinctes, Clan McDuck et ses différents thèmes ont diverti et ravi les fans de tous âges pendant des décennies et ont accumulé un certain nombre d'histoires intéressantes en cours de route. N'oubliez pas: ce n'est pas la queue de cheval. Ce ne sont pas des cottontails. Ses DuckTales. Woo-ooo!



DuckTales est basé sur certaines des bandes dessinées les plus vendues au monde

En Amérique, les super-héros dominent l'industrie de la bande dessinée. Dans le reste du monde - en particulier en Europe - ce n'est pas le cas. Selon les chiffres de vente à partir de 2005, les bandes dessinées liées à Disney représentent environ 50% de toutes les bandes dessinées (non mangas) publiées dans le monde, en grande partie grâce aux séries présentées par Mickey Mouse et Donald Duck.

Une grande partie de la popularité de Disney peut être attribuée à un seul homme: Carl Barks. Connu depuis des années comme «le bon artiste de canard»—Pendant longtemps, le seul artiste crédité sur les bandes dessinées de Disney était Walt Disney lui-même — Barks a écrit et dessiné environ 500 bandes dessinées mettant en vedette Donald, son avare Oncle Scrooge McDuck et ses trois neveux, Huey, Dewey et Louie. Certains d’entre eux étaient de courtes bandes humoristiques de 10 pages Bandes dessinées et histoires de Walt Disney. D'autres étaient des histoires d'aventure plus longues et plus simples, dont la plupart figuraient dans le trimestriel de Barks. Oncle Scrooge série - qui s'est avéré justement être le bande dessinée la plus vendue des années 1960.

En chemin, Barks a transformé Donald d'un fauteur de troubles à la bouche en un héros d'action crédible, a créé la ville de Duckburg et la plupart de ses résidents les plus notables (y compris Scrooge, les ignobles Beagle Boys, le rival de Scrooge Flintheart Glomgold et la sorcière maléfique Magica De Spell ), et a conçu une continuité élaborée liée au canard qui est toujours la base des histoires de Donald Duck aujourd'hui.



Quand DuckTales fait ses débuts en 1987, il n'a pas seulement utilisé le cadre détaillé de Barks et les personnages appréciés non plus. Un certain nombre d'histoires de bandes dessinées de Barks, dont «Land Beneath the Ground» et «The Golden Fleecing», ont été adaptées directement sous forme animée (et finalement collectées dans le multi-volume de Gemstone Publishing). Les plus belles histoires de canards de Carl Barks séries).

Les bandes dessinées originales de canard ont eu une grande influence sur George Lucas et Raiders of the Lost Ark

Les bandes dessinées de Carl Barks n'ont pas seulement servi de base à DuckTales—Ils sont également responsables de quelques autres franchises classiques que vous avez Probablement entendu parler de. Par exemple, George Lucas — vous savez, le gars qui a créé tout cela Guerres des étoiles chose - a écrit l'avant-garde de la compilation Carl Barks des Arts célestes, Oncle Scrooge McDuck de Walt Disney: sa vie et son temps, et dit que les bandes dessinées de canard de Barks sont quelques-unes de ses histoires préférées de tous les temps.

Dans l'ouverture, Lucas loue la grande imagination de Barks et ses idées `` uniques et spéciales et bizarres '', et fait l'éloge des histoires simples mais émotionnellement profondes de Barks, qui, selon lui, sont pleines d'ingéniosité, d'intégrité, de détermination, une sorte de bénignité l'avarice, l'audace, l'amour de l'aventure et le sens de l'humour. Vous rappelez-vous des bergers nerf d'aspect débraillé que vous connaissez?



Mais l'affection de Lucas pour Carl Barks et Duckburg ne s'arrête pas là - la séquence d'ouverture de Les aventuriers de l'arche perdue, dans lequel une idole mal placée déclenche un piège mortel mettant en vedette un rocher géant, a été levé de Barks 'Les sept villes de Cibola'. N'appelez pas cela une arnaque: selon Edward Summer, qui a composé la compilation Celestial Arts, Lucas a conçu la scène comme un hommage intentionnel à l'un de ses artistes préférés.

Quelques années plus tard, le DuckTales l'équipage a remboursé la faveur DuckTales ' logo original à côté de Raiders of the Lost Ark's et vous verrez ce que nous voulons dire.

Le successeur de Barks a une relation tendue avec DuckTales

Techniquement, les aboiements retraité en 1966, bien qu'il ait contribué une poignée d'histoires à diverses bandes dessinées au cours des années 70. Heureusement pour les fans, un autre dessinateur talentueux était prêt à prendre sa place. En 1986, Don Rosa a appelé l'éditeur de Gladstone Publishing, qui publiait à l'époque des bandes dessinées Disney, et plus ou moins demandé le travail de l'oncle Scrooge. Après avoir soumis une histoire primée de 26 pages à Harvey intitulée `` Le Fils du Soleil '', il l'a compris, et Rosa a passé les deux décennies suivantes à écrire et dessiner les aventures de Scrooge pour divers éditeurs.

Le travail de Rosa a immédiatement fait son chemin auprès des fans de Barks. En 1991, Rosa a écrit La vie et l'époque de Scrooge McDuck, une épopée de 12 numéros méticuleusement étudiée qui s'inspire largement des bandes dessinées originales de Barks pour raconter l'histoire de la montée en puissance de Scrooge. Ce fut un énorme succès, et a marqué Rosa le Prix ​​Eisner 1995- au fond, l'équivalent en bande dessinée d'un Oscar - pour la meilleure histoire sérialisée (il gagnerait à nouveau en 1997, remportant le prix de l'écrivain et artiste, Humour).

Étant donné que DuckTales s'appuie tellement sur le travail de Barks, on pourrait penser que Rosa serait une grande fan, non? Pas si vite. Alors que Rosa prétend que il aime le dessin animé- il l'appelle «la meilleure émission de télévision animée pour enfants des années 80» - il semble assez frustré que les gens aient tendance à associer les bandes dessinées et l'émission. En fait, il met même un panneau sur sa table lors des conventions en dire autant.

«Les gens disent:« Oh, DuckTales. ' Je dirai non et je leur expliquerai ... Il est pathétique que vous expliquiez aux Américains que ces personnages, qui sont les personnages de bandes dessinées les plus populaires au monde - et tout ce qu'ils en savent, c'est une télé pour enfants montrer », dit Rosa. «J'essaie de dire aux gens que Superfriends est à Superman et Batman ce DuckTales est à la vraie affaire de l'Oncle Scrooge de Carl Barks.

Fondamentalement? Ses compliqué.

Il y a une très bonne raison pour laquelle Donald Duck ne joue pas dans DuckTales

Oncle Scrooge était la vedette de la légendaire série de bandes dessinées de Carl Barks, mais Donald Duck s'est plutôt bien débrouillé. `` Barks a repensé Donald Duck lorsqu'il a été embauché pour produire des bandes dessinées pour (l'éditeur de bandes dessinées) Dell à propos de cet acteur qui est apparu dans les dessins animés de sept minutes de Disney, '' Rose a expliqué. «Avec Disney, Donald Duck n'avait aucune expérience, il n'avait pas d'histoire, il n'avait pas de personnalité cohérente. Dell a dû désigner quelqu'un pour créer un personnage entier à partir de ce nom. »

Et pourtant, bien qu'il soit l'un des personnages principaux des histoires d'aventures de Barks - sans parler de la colle qui maintient l'arbre généalogique des canards (plus de détails plus tard) -DuckTales expédié Donald à la Marine dès que possible, laissant Huey, Dewey et Louie aux soins de Scrooge.

Selon DuckTales éditeur d'histoire Puis les pierres, Disney a pris cette décision pour deux raisons. D'une part, Donald est l'un des personnages les plus populaires et les plus reconnaissables de la société, et les dirigeants craignaient que le présenter à une télévision quotidienne ne conduise à une surexposition. Mais il y a aussi une autre raison, plus pratique. La voix haute et grinçante de Donald va bien en courtes rafales, mais c'est difficile à comprendre. Les producteurs ont décidé que l'inclusion de Donald dans DuckTales ' le casting principal aurait rendu les histoires très, très déroutantes. Nous verrons à quel point cela peut être mauvais - Donald a rejoint l'équipe en tant que régulier en 2017 DuckTales reboot, dans lequel il est joué par son acteur de longue date Tony Anselmo.

Personne ne sait qui est le père de Huey, Dewey et Louie

Comme vous vous en doutez, au cours de plus de 600 histoires, la dynastie Duck est devenue très, très compliquée - et pourtant, un membre clé du clan n'a jamais été démasqué. Nous savons que la mère de Huey, Dewey et Louie est Della Duck (ou Thella Duck - c'est l'un des rares domaines où Barks et Rosa semblent en désaccord), qui se trouve également être la sœur jumelle de Donald, faisant de Oncle Scrooge le grand-oncle des triplés. Cependant, l'identité de leur père - et du mari de Della - reste un mystère à ce jour.

Barks et Rosa ont évité de révéler la véritable identité du père de Huey, Dewey et Louie de plusieurs façons. Barks a simplement refusé d'inclure le père des triplés dans aucune de ses histoires. Cependant, dans les années 50, un dessinateur nommé Mark Be a créé une version illustrée de l'arbre généalogique compliqué de Barks, qui comportait le visage du père mais laissait le nom du canard mystère (les érudits de canards notent que le visage ressemble beaucoup à un extra qui est apparu dans `` Double Masquerade '' de Barks jusqu'à les oreilles effrayantes de type humain).

L'approche de Rosa est un peu plus timide. Quand il a sorti sa version entièrement illustrée de L'arbre généalogique de Donald Duck en 1993, Rosa a couvert le visage et le nom du canard de feuilles et d'un oiseau capricieux (littéralement, l'image est d'un arbre). Dans les estampes que Rosa vend lors de conventions, il laisse vide le nom du père et le remplit avec le nom de celui qui achète l'art - ce qui a amené beaucoup de gens sur Internet à supposer que le nom du père était le très peu canard -comme Jamie Hawkins après une analyse en ligne d'un des arbres généalogiques.

DuckTales a démarré le marché des dessins animés syndiqués à la fin des années 80 et au début des années 90

Avez-vous de bons souvenirs de dessins animés comme Chip 'n Dale's Rescue Rangers, TaleSpin, et Canard aile noire? Qu'en est-il des dessins animés non Disney comme Tiny Toon Adventures et Batman: la série animée? Si ces noms font couler votre nostalgie, vous avez DuckTales remercier. Non seulement était DuckTales un grand succès pour Disney, menant finalement au bloc d'animation populaire Disney Afternoon, mais il a commencé une grande poussée pour les dessins animés syndiqués l'après-midi qui a duré bien au milieu des années 90.

En 1984, Michael Eisner a pris la tête de Disney et, en plus de revitaliser le département d'animation du studio, autrefois considéré comme le joyau de la société, Eisner et ses compatriotes ont décidé de conquérir le monde de l'animation télévisuelle. Ils ont commencé par produire deux séries, Les aventures des oursons gommeux (librement inspiré des bonbons classiques pour enfants) et The Wuzzles, une collaboration avec le fabricant de jouets Hasbro.

Mais selon historiens, le manque de contrôle que Disney avait sur les deux séries (car les dessins animés du samedi matin, les cycles de production étaient limités et les émissions pouvaient être annulées à tout moment par les réseaux sur lesquels elles étaient diffusées), a conduit la société à envisager une autre approche. Un dessin animé quotidien syndiqué donnerait plus de poids à Disney dans ce qui est arrivé à leur émission et ouvrirait un tout nouveau marché. Cela coûterait également beaucoup d'argent.

Heureusement, l'argent est quelque chose que Disney avait. En 1987, DuckTales a fait ses débuts de deux heures et s'est avéré un succès instantané et immédiat. Disney a ensuite diffusé le reste de DuckTales ' Saison de 65 épisodes (éventuellement, Disney ajouterait plus, jusqu'à ce que la série soit à 100) et se précipita Rescue Rangers dans le développement. D'autres studios en ont également pris note. Lancement de Warner Bros. Tiny Toon Adventures en 1990, alors que Fox a créé le bloc de programmation Fox Kids, qui a finalement apporté des dessins animés comme Homme chauve-souris, X-Men, le monde de Bobby, et un certain nombre d'autres titres originaux et sous licence sur les ondes.

DuckTales a été le premier dessin animé américain diffusé en Russie après la chute de l'Union soviétique

DuckTales aux États-Unis. Les enfants du monde entier l'ont également adoré, même s'il était connu sous des noms très différents. Dans Japon, la série s'appelait Naughty Ducks Dreams Adventure. Dans Roumanie, ça s'appelait Histoires avec Mac-Mac. En Hongrie, il y a même un terme ... »Duck Tales Generation '—Qui se traduit par «la DuckTales génération, se référant aux enfants qui sont nés du début au milieu des années 80, dont beaucoup ont été exposés pour la première fois à la politique lorsqu'un épisode du dessin animé a été interrompu avec la nouvelle que Jozsef Antall, le premier dirigeant démocratiquement élu du pays après le La guerre froide était décédée.

Mais DuckTales ' le plus grand héritage international vient probablement de la courtoisie de la Russie, où il (avec Les Rangers de sauvetage de Chip 'n Dale) était le tout premier dessin animé américain diffusé après la guerre froide. Selon historiens, Les films, courts métrages d'animation et bandes dessinées de Disney étaient populaires en Union soviétique à l'époque communiste, faisant de la région une cible naturelle pour l'équipe marketing de Disney une fois le rideau de fer tombé.

Grâce à ses racines nostalgiques, certains rapports affirment DuckTales ' la chanson à thème emblématique est très populaire dans les clubs de danse en Russie. Après tout, la chanson est tout aussi accrocheuse aujourd'hui qu'elle l'était dans les années 80, et c'est un grand succès dans son Cantonais, danois, suédois, et Non. itérations également (heureusement, «Woo-ooo» est le même dans toutes les langues).

Darkwing Duck a été inspiré par deux épisodes de DuckTales

L'un des nombreux dessins animés sur le thème de Disney qui ont émergé après DuckTales ' le succès était Canard aile noire, une série de super-héros teintée de noir mettant en vedette un protagoniste de Bruce Wayne du nom de Drake Mallard et son acolyte, l'ancien pilote de l'oncle Scrooge Launchpad McQuack.

De toute évidence, le rôle vedette de Launchpad dans les deux séries DuckTales et Canard aile noire ensemble, mais les deux spectacles ont une connexion beaucoup plus profonde. Quand Disney a demandé Puis les pierres, qui a commencé Ours gummi, travaillé sur DuckTaleset créé Les Rangers de sauvetage de Chip 'n Dale, pour lancer une nouvelle série pour l'après-midi Disney, il est retourné à un vieux DuckTales épisode, 'Double-O-Duck.' Dans «Double-O-Duck», Launchpad passe sous couverture en tant qu'agent secret. Stones a essayé de transformer cela en sa propre série, mais n'a pas pu en faire plus qu'une parodie d'espionnage de base (cela n'a pas aidé que la désignation `` Double-O '' ait été créée par James Bond auteur Ian Fleming et ne pouvait pas être utilisé dans le titre).

Pour donner à la série un peu plus de profondeur, Stones a fusionné son concept initial avec Batman, l'ombreet ses propres expériences en tant que parent. Le costume du personnage principal a été inspiré par le DuckTales épisode 'The Masked Mallard', dans lequel Scrooge combat le crime en tant que justicier urbain, Launchpad a été rétrogradé de héros à acolyte, et Canard aile noire est né. N'appelez pas cela un spin-off. Tandis que Canard aile noire pourrait avoir beaucoup de DuckTales dans son ADN (en plus des personnages partagés comme Launchpad et Gizmoduck), Stones fait valoir que Canard aile noire et DuckTales sont installés dans réalités alternatives, et qu'il n'y a pas de lien dans l'univers entre les deux émissions.

Alan Young a joué à Oncle Scrooge jusqu'à l'âge de 94 ans

Getty Images

Scrooge McDuck n'est pas un jeune homme - euh, sauvagine - et Alan Young non plus, l'homme qui a donné à Scrooge son richelieu écossais distinctif. Quand DuckTales fait ses débuts en 1987, Young avait déjà 67 ans et avait une filmographie d'un mile de long. Dans les années 40, Young a accueilli une émission de sketchs intitulée The Alan Young Show, qui a commencé à la radio avant de passer à la télévision dans les années 50. Il a également joué Wilbur Post, le plomb humain sur M. Ed, l'un des plus grands succès télévisés des années 60 et parmi les émissions pour enfants les plus populaires jamais réalisées.

Et pourtant, alors que Scrooge McDuck n'est peut-être pas le rôle le plus emblématique de Young (M. Ed est un acte assez difficile à suivre), ce fut certainement son plus long. DuckTales a pris fin en 1990, mais l'association de Young avec Scrooge n'a pas. Au fil des ans, Young a repris son deuxième plus grand rôle à plusieurs reprises dans divers projets Disney, y compris en 2002. Maison de la souris, la spéciale d'animation directe en vidéo Le tour du monde de Mickey en 80 jourset Square Enix Final Fantasy et Disney mash-up Kingdom Hearts: Naissance par le sommeil.

En fait, Young était bien dans ses années 90 quand il a fait sa dernière apparition en tant que Scrooge, reprenant le rôle une dernière fois pour le remake haute définition du classique DuckTales jeu vidéo. Selon le réalisateur Austin Ivansmith, La chanson du cygne de Young n'a presque pas eu lieu. Le personnel de WayForward ne prévoyait pas d'inclure la voix dans les cinématiques du jeu mis à jour (l'original n'en avait pas, après tout), mais les développeurs ont changé d'avis une fois que Disney leur a dit que DuckTales ' le casting était prêt à revenir. «Vous ne dites pas non», dit Ivansmith. «Oh, Alan Young veut jouer à Scrooge? Oui, nous allons écrire un script plus gros, en écrire plus et lui donner vie.

L'acteur qui a joué Launchpad n'est pas content d'être remplacé

DuckTales a un héritage long et complexe, et ce n'est pas encore fini. Été 2017 DuckTales reboot envoie Scrooge, les triplés et le reste dans une toute nouvelle série d'aventures et apporte également une toute nouvelle distribution de voix.

Au lieu d'Alan Young, décédé en 2016 à l'âge de 96 ans, Docteur Who et Jessica Jones la star David Tennant exprime Scrooge McDuck. Huey, Dewey et Louie sont joués par Communauté Dani Pudi, Ben Schwartz (Parcs et loisirs, House of Lies), et Saturday Night Live l'acteur Bobby Moynihan, respectivement. Kate Micucci, la moitié de Garfunkel et Oates, est Webby Vanderquack (qui est passé d'un petit joueur à un acteur régulier), tandis que le comédien Beck Bennett prend la relève en tant que pilote Launchpad McQuack.

C'est un casting incroyable, mais au moins un DuckTales le vétéran n'est pas impressionné. Dans un Publication Facebook, Terry McGovern - le Launchpad d'origine - a déclaré que manquer le redémarrage lui avait fait «un mal de cœur». Peu de temps après que Disney a annoncé le nouveau DuckTales série, McGovern a affirmé qu'il avait reçu un appel téléphonique d'une femme au studio, mais n'était pas satisfait de ce qu'elle avait à dire. «Quand elle s'est présentée pour la première fois au téléphone, qu'elle appelait au nom de DuckTales, Je pensais, WOW! LA GROUPE SE RETOURNE ENSEMBLE! McGovern a écrit. 'Hélas, ce sera un nouveau groupe ... Ce n'est pas une situation de vie ou de mort, mais ça en fait partie.'

Heureusement, malgré sa déception, McGovern a montré un sens de l'humour à propos de tout cela. «Je ne l'ai pas encore dit à Launchpad. Il est dans le garage bricolant avec le Thunderquack. Je n'ai tout simplement pas le cœur de lui dire, 'a plaisanté McGovern, ajoutant,' Et merci pour votre sympathie. Je souhaite bonne chance au nouveau casting.

Rick et Morty Saison 5 Episode 5