La vérité indescriptible de Naruto

Par Morgana Santilli/28 août 2019 9:27 am EDT

Fin des années 90, manga devenu anime Naruto est parmi les médias les plus reconnaissables pour les adolescents dans son Japon natal ainsi qu'à l'étranger, à égalité avec ses prédécesseurs comme Dragon Ball. L'histoire du ninja courageux et orphelin en formation avec un penchant pour les ramen et les méfaits a frappé les porte-revues des libraires nord-américains dans le cadre de VIZ Media's Shonen Jump au début, ouvrant la voie à une génération de lecteurs endoctrinés dans le vaste monde du manga et de l'anime. Près de deux décennies plus tard, il reste une influence précoce pour de nombreux jeunes, ainsi qu'une série qui vit dans le cœur des adultes qui se souviennent d'avoir porté leur propre bandeau Konoha Leaf Village à l'école tous les jours avec tendresse.

ben sauvage

Comme tant de grandes séries, Naruto a juste quelque chose de spécial qui lui permet de perdurer dans un paysage médiatique en constante évolution, faisant appel aux lecteurs et aux téléspectateurs à maintes reprises. Derrière la série, derrière son protagoniste déterminé, il y a tellement de facteurs qui aident à inciter les fans à revenir pour plus - des facteurs qui valent la peine d'être explorés. Telle est la vérité indescriptible deNaruto.



Qui a créé Naruto?

Il n'y aurait pas Naruto sans créateur Masashi Kishimoto, qui a consacré une grande partie de sa carrière à cette seule série. Comme c'est souvent le cas avec les créateurs de bandes dessinées japonaises, Kishimoto est à la fois écrivain et illustrateur. Il a grandi très friand de manga et d'anime, aurait-il honte à tous ses camarades de classe de maternelle quand ils n'ont pas dessiné correctement le personnage de dessin animé pour enfants Doraemon. De là, il a plongé la tête la première dans une obsession pour Akira Toriyama qui définit le genre Dragon Ball; son intérêt a également été piqué par le manga et le film culte de Katsuhiro OtomoAkira. En fait, Kishimoto a plus tard contribué à un livre d'art d'illustrations consacré au chef-d'œuvre d'Otomo.

En tant qu'étudiant, Kishimoto était tellement concentré sur le dessin que ses universitaires sont tombés au bord du chemin. Heureusement pour lui, Naruto est le quatrième manga le plus vendu de tous les temps, donc tout ce temps passé en classe à gribouiller n'a peut-être pas été perdu. Tack sur une adaptation d'anime très réussie et des dizaines de marchandises, et il est sûr de dire que Kishimoto a suivi le chemin qui lui convenait, peu importe ce que la société jugeait approprié - un peu comme son protagoniste têtu et stupide.

Produits dérivés et produits dérivés de Naruto

Shonen Jumpest un excellent exemple de la façon de monétiser avec succès les médias. Toutes ses séries les plus populaires continuent de profiter d'une deuxième, troisième ou même quatrième vie, constamment revitalisées par un défilé de médias, de produits et d'autres gadgets. Naruto ne fait pas exception. La série a, en plus de son adaptation anime, 11 films, trois livres d'art officiels, 26 romans (15 écrits par Kishimoto), un jeu de cartes à collectionner et des dizaines de T-shirts, porte-clés, figurines et autres biens de consommation habituels. Même Adidas a créé une ligne de Naruto-des baskets inspirées, suite à leur Dragon Ball ligne et coïncidant avec Deuxième ligne de Sketchers Une pièce offrandes. Donc, malgré le fait que le Naruto l'anime et le manga sont tous deux terminés depuis des années, il n'y a pas de fin en vue à son potentiel de gagner de l'argent - ce qui en dit long sur sa popularité auprès des fans.



La course de Naruto

Quelque chose qui est devenu évident lorsque Naruto a été adapté dans un anime était la façon unique dont Naruto et ses compatriotes courraient: se penchant en avant avec leurs bras poussés derrière eux, leur haut du corps rigide alors qu'ils tentaient de réussir leurs divers exercices d'entraînement de ninja. Cette course, simplement désignée par les fans comme `` la course Naruto '', est devenue une sorte de blague continue dans la communauté des anime - et sur Internet en général. En 2017, les fans de plusieurs villes courses Naruto organisées, ouvert au public, où les participants courraient comme un ninja Konoha, de préférence en cosplay. Et en juillet 2019, le notoire Zone 51 meme pivoté autour de l'idée centrale que les individus participant à la «tempête» sur patrouillé par le gouvernement Zone 51 arriverait sur la scène en exécutant la course de Naruto. Il semble peu probable que cela aide les participants à envahir la base, mais bon - si vous êtes de toute façon détenu par le gouvernement, vous pourriez aussi bien sortir avec style.

Derrière le nom Naruto

Les deux compagnons les plus proches de Naruto au début de la série, Sasuke et Sakura, ont des noms japonais assez simples, mais le sien est plus unique. Au Japon, un pays insulaire où le poisson est historiquement une grande partie de l'alimentation, `` naruto '' ou `` narutomaki '' fait référence à un type de gâteau de poisson transformé, conçu pour ressembler à un `` uzumaki '' ou une forme en spirale. Pour les lecteurs japonais, le nom de «Naruto Uzumaki» est beaucoup plus idiot que la plupart des lecteurs anglophones ne le remarqueront à première vue. Cette utilisation de noms étranges ou liés à la nourriture est un aliment de base des mangas pour garçons, sans aucun doute influencé par Akira Toriyama. Dragon Ball, qui comprend des personnages comme Gohan («riz») et Bulma («buruma» ou «bloomers»). Eau de Javel,un pair de Naruto, a un personnage principal nommé Ichigoou «fraise». Kishimoto maintient l'esprit vivant dans le Naruto suiteBoruto,avec un personnage nommé Sarada, une référence à la prononciation japonaise du mot anglais 'salad'. Il ne semble pas y avoir de raison profonde et sous-jacente à cette tendance, à part le fait que c'est amusant, et Toriyama a créé un précédent que ses descendants de mangas ne pouvaient s'empêcher d'imiter.

Le slogan de Naruto

Chaque héros de bande dessinée a besoin d'un slogan, et pour le maladroit Naruto, c'est 'dattebayo!' en japonais. Cela se traduit par 'croyez-le!' dans le dub anglais, mais «dattebayo» est en fait une phrase absurde sans signification réelle.



films dont le public est sorti

Naruto vient honnêtement par ce tic verbal bizarre. Sa mère, Kushina, a utilisé la 'dattebane' tout aussi absurde lorsqu'elle était en colère. Et le fils de Naruto, Boruto, se révélerait être une puce de l'ancien bloc avec son propre slogan, 'Dattebasa!' Les camarades les plus proches de Naruto avaient également leurs propres dictons fréquents au début de la série. Sasuke prononçait «usurakontachi» chaque fois qu'il sentait que Naruto était particulièrement obtus. Cette phrase se traduit vaguement par «marteau mince», et le ton et la livraison de Sasuke le solidifient comme une pure insulte. La phrase de Sakura, «shannaro», n'a pas non plus de traduction littérale; au lieu de cela, sa signification varie avec chaque livraison. 'Dattebayo' a souvent été cité comme une raison pour laquelle les aspirants apprenants de langue japonaise ne devraient pas utiliser aveuglément l'anime sous-titré comme ressource. Les phrases absurdes ne se limitent pas Narutoet pourrait prêter à confusion pour quelqu'un qui n'a pas une expérience adéquate avec les subtilités et les nuances de la langue.

Derrière l'esprit du renard à neuf queues de Naruto

Bien que Naruto a de nombreux éléments modernes, il y a sans aucun doute un lien énorme avec le passé du Japon tout au long de la série. Nulle part cela n'est plus répandu qu'en présence de yokai. En japonais, le termese traduit à peu près par des «phénomènes mystérieux» et englobe un large éventail de créatures étranges, de fantômes, d'êtres mythiques et d'autres éléments de l'inexplicable. Le yokai le plus évident et le plus visible Naruto est Kurama, le démon renard à neuf queues qui a détruit Konoha il y a de nombreuses années et qui sommeille dans le personnage principal, en attendant d'émerger à nouveau. Les villageois vivent dans la peur de cette bête puissante, et donc Naruto lui-même est exclu de la société pendant la majeure partie de son enfance. Le renard à neuf queues n'est pas une invention de Kishimito. Le renard, ou kitsune, est vénéré dans le folklore japonais, et le nombre de queues qu'il possède indique son âge, sa puissance et / ou sa sagesse. La meilleure façon de vaincre le renard filou est d'enlever toutes ses queues. Kurama est l'une des dix bêtes à queue dans le monde de Naruto, et il existe des liens clairs entre chacun de ces démons et leurs homologues yokai traditionnels.

Comment Naruto puise dans le mythe et la légende

Les Yokai ne sont pas le seul élément légendaire du conte de Kishimoto. En réalité, Narutoest fortement inspiré de la mythologie japonaise, en particulier du shintoïsme, et même de la pensée confucéenne. Par exemple, le frère de Sasuke, Itachi, a des techniques nommées d'après les divinités shintoïstes Tsukiyomi, Amaterasu et Susano-o. La prolifération des techniques ninja liées aux yeux dans la série semble également enracinée dans des idées anciennes sur la magie, peut-être influencée par l'histoire de Tsukiyomi (le dieu de la lune) et Amaterasu (la déesse du soleil) naissant des yeux du dieu Izanagi. Et puis il y a arguments académiques pour la présence de valeurs confucéennes dans les mangas destinés à un groupe démographique de jeunes garçons, en particulier des séries comme Naruto et Eau de Javel. En incluant subtilement ces philosophies dans les médias populaires, Kishimoto aide la pensée confucéenne à continuer d'influencer génération après génération sans ressembler à une histoire sèche ou à une philosophie compliquée.

C'est ma façon ninja!

Partout, les enfants adorent le concept de ninja, bien que leurs homologues historiques soient souvent déformés par les interprétations modernes. Dans Naruto, les jeunes ninjas en formation reçoivent une conférence de leur professeur Kakashi sur le fonctionnement des techniques de ninja, ou ninjutsu. La méthode dans l'univers repose sur la canalisation du chakra d'un ninja, ou des énergies internes, et l'utilisation de divers mouvements de la main appelés «sceaux». L'histoire repose largement sur le folklore sur le ninja et le shinobi, par opposition à fait historique. En vérité, les ninjas étaient des espions, des mercenaires et des assassins hautement spécialisés dans le Japon féodal. Ils ont disparu de l'existence vers le 17e siècle, et les générations suivantes ont raconté ces mystérieux mercenaires masqués comme possédant une furtivité surnaturelle - en gros, le type de ninja que nous connaissons aujourd'hui. Donc pendant Naruto ne passe pas beaucoup de temps à montrer comment Naruto et ses pairs entraînent leur corps pour la furtivité et l'action, il joue également sur l'idée que le ninja possède des pouvoirs et des capacités mystiques - souvent hérités génétiquement ou surnaturellement -.

La musique de Naruto

À peu près tout fan d'anime sérieux a ses thèmes d'ouverture et de fin d'anime préférés. C'est une grande partie du fandom anime pour de nombreux téléspectateurs, et Naruto a la particularité d'élever toute une génération de jeunes qui ne peuvent pas résister à un air pop japonais dynamique et rapide pouvant être utilisé comme bande sonore pour votre entraînement de gym moyen. Les groupes Flow et Asian Kung-Fu Generation sont particulièrement appréciés Naruto Ventilateurs. La chanson de la génération asiatique de Kung-Fu 'Haruka Kanata'a honoré la deuxième ouverture de l'émission, offrant une ligne de basse profonde et percutante pour introduire une voix tendue avec détermination, très appropriée au protagoniste de l'histoire et à sa quête pour devenir le Hokage, ou le chef de son village. Et tandis que Flow a fourni plusieurs chansons pour la série, la plus facilement reconnaissable est probablement 'ALLER!!!, 'avec son choeur retentissant de' Nous combattons les rêveurs! ' en anglais. Les deux groupes ont continué à faire beaucoup de travail en anime, fournissant de la musique pour des séries comme Eau de Javel, Eureka Seven, et Fullmetal Alchemist.

De Naruto à Boruto

Bien que le Naruto les séries de mangas et d'animes ont toutes deux pris fin après de nombreuses années de succès, il y a encore une histoire à raconter. Naruto s'est marié avec Hinata et ils ont eu deux enfants, un fils nommé Boruto et une fille nommée Himawari. Boruto est l'image crachée de son père, et son film et son manga suivent les exploits de sa propre équipe de ninja et leur formation. L'équipe de Boruto est composée de lui-même, Konohamaru Sarutobi (le petit-fils de l'ancien Hokage) et Sarada Uchiha (la fille de Sakura et Sasuke).

Boruto Cela peut sembler une ponction d'argent à beaucoup de fans de longue date, mais il y a beaucoup de jeunes fans qui apprécient d'avoir leur propre protagoniste ninja. Et bien que l'histoire puisse sembler recyclée, il est plus facile pour les nouveaux arrivants d'entrer ici que d'essayer d'entrer dans une série d'une autre époque. Bien que Boruto partage bon nombre des caractéristiques les plus jeunes de son père, son expérience d'enfant gâté et bien-aimé, le fils d'un Hokage, signifie que ses douleurs de croissance sont différentes de celles ressenties par son père, le paria qui portait l'esprit d'un démon renard. Peu de séries sont capables de suivre leurs jeunes personnages à l'âge adulte et à la parentalité, ce qui donne un peu de réalisme à la quête ultime de Naruto et une certaine gratification pour les fans qui recherchaient le fauteur de troubles qui travaille dur depuis le début.