Pourquoi Alex de 13 Reasons Why semble si familier

Par Mansoor mithaiwala/2 mai 2017 12 h 31 HAE/Mis à jour: 3 mai 2017, 7 h 34 HAE

La dernière émission de télévision digne de Netflix est 13 raisons pour lesquelles, basé sur Roman de 2007 du même nom (stylisé Th1rteen R3asons Pourquoi) par Jay Asher. La série pour jeunes adultes présente un large éventail de nouveaux arrivants à Hollywood, à savoir la chanteuse australienne Katherine Langford. Mais il y a encore pas mal d'acteurs et d'actrices bien équilibrés sur la liste de paie, comme Miles Heizer, qui joue Alex Standall dans la série à succès. Voici pourquoi il a l'air si familier.

Rôles d'invité (2005-2009)

Les acteurs commencent généralement à Hollywood en apparaissant dans des rôles d'invité dans des émissions de télévision à succès, et Miles Heizer n'était pas différent. Son tout premier rôle à l'écran jouait Joey Everton dans le CSI: Miami épisode 'Rien à perdre.' L'année suivante, il décroche un autre concert avec Jake Morrison dans le Ghost Whisperer épisode «Des vies noyées».



Cependant, sa carrière n'a commencé à prendre forme qu'en 2007. Cette année-là, il a joué des rôles de premier plan dans plusieurs émissions; il a joué Jackie Buckner dans Requin'épisode' Strange Bedfellows ', Joey dans Des os épisode «La mort en selle» et Michael dans Pratique privée'épisode' Dans lequel Addison a une réunion très décontractée. ' Il y avait alors un écart de deux ans entre Pratique privée et Heizer jouant Keith Oats dans le Affaire classée épisode «Forensics» en 2009. Depuis lors, il est attaché à décrocher des rôles principaux au lieu de pièces mettant en vedette des invités.

Courts métrages (2005-2015)

En plus de jouer des rôles principaux à la télévision, Heizer est apparu dans un certain nombre de courts métrages. Son premier concert était jouer la jeune version de James de Tyler Sedustine dans Lior Chefetz Paramédical en 2006. Puis, deux ans plus tard, il a joué le rôle principal, Carson Lind, dans la courte dramatique de Sabi Lofgren, Un salaire.

scène de sexe de film d'amour

Après avoir passé quelques années loin des courts métrages, Heizer a réalisé un autre court-métrage en 2012. Écrit et réalisé par Jessie Ennis, Brie Larson (oui, cette Brie Larson) et son Parentalité co-star Sarah Ramos, Heizer a joué le rôle principal, Chance, dans le court métrage Le bras, sur un adolescent qui a développé une relation basée sur les SMS avec une fille qui meurt en envoyant des SMS et en conduisant.



Orlando Bloom Pirates des Caraïbes

Bien qu'il soit déjà un acteur établi, Heizer est revenu sur la scène du court métrage en 2015 avec Alvaro Ron's The Red Thunder. Contrairement aux autres projets, cependant, ce dernier était une production plus médiatisée, avec d'autres acteurs et actrices notables, comme Allie Grant et Karen Strassman.

ER (2007)

Vers la fin de 2007, Heizer est passé de la vedette aux émissions télévisées à la récurrence à l'une des émissions les plus anciennes de la télévision: EST. Il a joué le patient médical Joshua Lipnicki dans un arc de quatre épisodes sur le drame à succès au début de la 14e saison de la série.

Heizer est apparu dans les épisodes: «Dans une lumière différente», «Officier Down», «Gravity» et «The Test». Fait intéressant, Mae Whitman, qui allait jouer la sœur de Heizer sur Parentalité, également vedette dans «The Test», le dernier épisode de l'acteur de la série.



Rails & Ties (2007)

Après avoir passé la majorité de l'année à la télévision, Miles Heizer a fait le saut au grand écran dans Alison Eastwood Rails et cravates. Écrit par Micky Levy, le film suit un jeune garçon nommé Davey Danner (Heizer), dont la mère malade mentale se suicide en garant sa voiture sur une voie ferrée et en étant heurtée par un train venant en sens inverse.

modifier les fans

Mécontent de sa famille d'accueil, Davey trouve le chef de train (Kevin Bacon) qui a accidentellement tué sa mère et lui demande, ainsi qu'à sa femme malade (Marcia Gay Harden), d'être ses parents. Heizer a donné une performance chargée d'émotion pour ce qui allait devenir un rôle d'évasion pour lui. Malgré le fait que le film n'a pas bien marqué avec les critiques, Heizer a reçu une nomination pour le Prix du jeune artiste pour la meilleure performance par un jeune acteur de premier plan dans un long métrage.

Parentalité (2010-2015)

Miles Heizer est passé de guest-star à l'homme de premier plan dans la série dramatique de NBC, Parentalité, en 2010. Il a joué le fils de Sarah Braverman (Lauren Graham) Drew Holt dans la série, qui est une adaptation lâche du film de 1989 du même nom, réalisé par Ron Howard et mettant en vedette Steve Martin, Keanu Reeves et Rick Moranis.

Heizer a passé six saisons à jouer à Drew aux côtés de sa sœur à l'écran, Mae Whitman (qui est maintenant son meilleur ami et colocataire). Le duo s'est retrouvé chanter une chanson ensemble que Heizer a écrit pour le spectacle, intitulé «Lamentation de Drew» qui a joué dans l'épisode de la saison cinq 'The Offer'. Après cinq ans à l'antenne, il est sûr de dire que la série acclamée a fini par façonner sa carrière pour le mieux.

Sans gouvernail (2013)

Être une série régulière sur Parentalité vraisemblablement consommé la vie professionnelle de Miles Heizer, c'est pourquoi il n'a pas accepté un autre emploi pendant trois ans. En 2013, Heizer est revenu au grand écran lors des débuts de réalisateur de William H. Macy, Sans gouvernail. Il n'est apparu que brièvement au début du film en tant que jeune musicien Josh Manning, dont la mort (à la suite d'une fusillade à l'école) est devenue le catalyseur du voyage de son père (Billy Crudup) tout au long de l'histoire.

Le drame musical mettait également en vedette feu Anton Yelchin, Selena Gomez, Felicity Huffman et Laurence Fishburne. Sans gouvernail peut ne pas avoir été un succès à succès, mais il l'a fait recevoir une ovation debout lors de sa première au Sundance Film Festival, qui, il suffit de le dire, a contribué à élever la réputation de Heizer en tant qu'acteur.

suite de lancement

L'expérience de la prison de Stanford (2015)

Heizer a retrouvé son Sans gouvernail co-vedette, Billy Crudup, pour L'expérience de la prison de Stanford en 2015. Écrit par Tim Talbott et réalisé par Kyle Patrick Alvarez, le film raconte la véritable histoire de la tristement célèbre expérience de la prison de Stanford en 1971 dans laquelle le professeur Philip Zimbardo, professeur à l'Université de Stanford, a testé les effets psychologiques du pouvoir observable entre les gardiens de prison et les détenus.

Après avoir passé plus d'une décennie dans l'enfer du développement, L'expérience de la prison de Stanford finalement sorti en 2015, et il a joué entre autres sur Ezra Miller, Olivia Thirlby et Tye Sheridan. Heizer a joué l'un des gardes fictifs, Marshall Lovett, qui ne participe pas à la cruauté croissante et ne l'empêche pas. Bien qu'il ait eu un petit rôle dans le film, le personnage de Heizer s'est démarqué du reste des gardes.

Nerf (2016)

Bien qu'il soit un acteur bien établi à la télévision, le plus grand rôle au cinéma de Miles Heizer,Parentalité, jouait dans le thriller d'Henry Joost et Ariel Schulman Nerf en 2016.

Écrit par Jessica Sharzer, le film est basé sur le Roman 2012 du même nom par Jeanne Ryan. Il mettait en vedette Emma Roberts dans le rôle de Venus 'Vee' Delmonico, Dave Franco dans le rôle de Ian (plus tard Sam) et Juliette Lewis dans le rôle de Nancy. Heizer a joué l'un des amis de Vee, Tommy, qui aide Vee à échapper à la catégorie des «prisonniers» du jeu. Il est révélé plus tard que Tommy a le béguin pour elle, mais bien sûr, étant le film qu'il est, elle ne partage pas les mêmes sentiments et préférerait de loin être avec Ian.

Bien que le film a bien fait avec les critiques, il a marqué un gros salaire au box-office, gagnant plus de quatre fois son budget de production, ce qui en fait le plus grand succès de Heizer à ce jour.